NOUVELLES

Guillaume Boivin prend le 7e rang lors de la 4e étape du Tour de la Californie

16/05/2012 09:41 EDT | Actualisé 16/07/2012 05:12 EDT

MONTRÉAL - Le cycliste québécois Guillaume Boivin a pris le septième rang, mercredi, lors de la quatrième étape du Tour de Californie, alors que pour une quatrième journée consécutive, c’est le Slovaque Peter Sagan (Liquigas-Cannondale) qui a remporté la victoire au sprint.

Sagan et ses poursuivants ont mis 5 h 18 min 8 s pour franchir le parcours de 209,5 kilomètres reliant les villes de Sonora et de Clovis. Il s’agissait de la plus longue étape du tour cycliste.

C’est l’Américain David Zabriskie (Garmin-Barracuda) qui a lancé le sprint avec moins de cinq kilomètres à faire. Après que le peloton eut rattrapé Zabriskie, plusieurs cyclistes se sont succédés en tête dans les deux derniers kilomètres. Sagan a lancé l’attaque ultime dans les derniers instants de la course pour coiffer ses adversaires au fil d’arrivée. Les Australiens Henrich Haussler (Garmin-Barracuda) et Micheal Matthews (Rabobank) ont terminé respectivement deuxième et troisième.

Boivin a connu une belle fin de course. Au sprint, il a su se démarquer de l’imposant peloton de 90 coureurs en terminant septième. Son coéquipier Hugo Houle a terminé 62e en enregistrant également le même temps que le vainqueur.

«La fin de course a été assez chaotique puisqu’il y avait beaucoup de monde. J’ai pris le dernier virage un peu loin alors ça n’a pas donné un résultat incroyable au sprint. Mais une septième place, c’est correct, a dit Boivin. Je suis surtout content de voir que les jambes vont mieux de jour en jour. Après l’arrêt causé par ma chute au tour de Turquie, c’est un retour à la compétition assez brutal. Ce n’était vraiment pas une course facile aujourd’hui.»

L’étape, qui comprenait six ascensions, était déterminante pour les aspirants au titre de roi de la montagne. David Boily (SpiderTech – C10), qui s’est fait ravir le maillot de meilleur grimpeur mardi par le Canadien Sébastien Salas (Team Optum-Kelly Benefit Strategies), n’a pas connu une course à la hauteur de ses attentes. Le Québécois n’a pu rentrer dans l’échappée en début de journée et a conclu la course au 107e rang, à 1 min 22 s de Sagan.

«J’ai eu beaucoup de difficulté en début d’étape à cause de cette chaleur plutôt extrême. On a atteint les 37-38 degrés sans compter le facteur humidex, a indiqué Boily. J’ai eu du mal à m’ajuster au début de la journée et je n’ai pas été en mesure de partir avec l’échappée, ce qui m’aurait permis d’aller chercher un maximum de points. J’ai hâte de voir comment ça va se passer dans les prochaines étapes.»

Après quatre étapes, Sagan (Liquigas-Cannondale) détient toujours le maillot jaune de meneur. Il est suivi par Haussler (à 16 s) et l’Américain Jeffry Louder (à 34 s).

Jeudi, les cyclistes prendront part à un contre-la-montre individuel de 29,7 km à Bakersfield.

PLUS:pc