NOUVELLES

Des informations sur des chasseurs et pêcheurs ontariens emmagasinées aux É.-U.

16/05/2012 04:21 EDT | Actualisé 16/07/2012 05:12 EDT

TORONTO - Les informations personnelles d'Ontariens faisant la demande de permis de chasse ou de pêche sont stockées aux États-Unis, où elles tombent sous la juridiction du Patriot Act.

Une compagnie du Tennessee a obtenu le contrat pour mettre en place un système d'octroi de permis automatisé pour les chasseurs et pêcheurs de l'Ontario, et enregistre les informations personnelles qu'elle recueille aux États-Unis.

La Fédération des pêcheurs et des chasseurs de l'Ontario affirme que ses 100 000 membres sont «fortement préoccupés» par les violations possibles de la vie privée en lien avec le stockage de leurs informations personnelles aux États-Unis.

Selon le ministre ontarien des Ressources naturelles, Michael Gravelle, la firme en question, Active Outdoors, a signé un contrat comportant des clauses très spécifiques en ce qui a trait au respect des lois ontariennes sur la protection des informations personnelles.

Les chasseurs et les pêcheurs craignent toutefois que le département américain de la Sécurité intérieure n'utilise le Patriot Act pour accéder aux données sur les Ontariens qui sont stockées aux États-Unis.

Quant aux progressistes-conservateurs de l'Ontario, ils soutiennent que les données devraient être emmagasinées en Ontario. Le Nouveau Parti démocratique estime plutôt que l'affaire est une autre raison pour laquelle le parti est fortement opposé à la privatisation des services gouvernementaux.

PLUS:pc