NOUVELLES

Clarkson marque en 3e et les Devils renversent les Rangers 3-2, créent l'égalité

16/05/2012 11:08 EDT | Actualisé 16/07/2012 05:12 EDT

NEW YORK, États-Unis - David Clarkson a brisé l'égalité en marquant sur une déviation à 2:31 de la troisième période et les Devils du New Jersey ont vaincu les Rangers de New York 3-2 pour créer l'égalité 1-1 dans la série finale de l'Association Est, mercredi soir.

Clarkson a profité du rythme instauré par le filet de Ryan Carter en fin de deuxième engagement qui ramenait les deux équipes à la case départ, à 2-2, pour assommer les Rangers. Ilya Kovalchuk avait procuré les devants 1-0 aux Devils en touchant la cible en supériorité numérique, en première période. Le défenseur Bryce Salvador a ajouté deux mentions d'aide à sa fiche, et Martin Brodeur a repoussé 23 tirs pour mériter la victoire.

«On devait continuer de foncer au filet, et je crois que nous faisions les bonnes choses, a commenté Clarkson après la rencontre. Nous avons joué du bon hockey et nous devons continuer dans cette direction. C'est une grosse victoire pour nous.»

Marc Staal et Chris Kreider ont riposté en période médiane pour les Rangers, qui ont perdu leur troisième match no 2 consécutif après avoir remporté le premier match deux jours plus tôt. Les Rangers, favoris dans l'Est, qui ont obtenu 24 arrêts de la part de leur gardien Henrik Lundqvist, n'ont jamais bénéficié d'une avance de deux matchs dans une série depuis le début de la classique printanière.

Le troisième match de la série sera présenté samedi au New Jersey.

Les Devils ont créé l'égalité 2-2 lorsque Salvador a feinté un tir de la ligne bleue avant de décocher un lancer que Carter — alors dos au filet — a fait dévier de façon magistrale derrière Lundqvist avec 1:51 à jouer au deuxième vingt.

Marian Gaborik est demeuré debout devant Salvador, et n'a pas voulu se jeter devant le tir comme la majorité de ses coéquipiers le font. En conséquence, il a été cloué au banc par l'entraîneur-chef John Tortorella, même durant la supériorité numérique des Rangers en troisième période.

Gaborik n'est retourné sur la patinoire que lorsqu'il restait 8:40 à faire au match.

PLUS:pc