NOUVELLES

Asie: le piratage de logiciel fait perdre quelque 21 milliards $ en ventes

16/05/2012 10:58 EDT | Actualisé 16/07/2012 05:12 EDT

SÉOUL, Corée du Sud - Le piratage de logiciels informatiques en Asie a fait perdre environ 21 milliards $ US en ventes l'an dernier. La Chine, particulièrement touchée par ce problème, s'apprête d'ailleurs à établir un nouveau record en la matière et détrôner ainsi les États-Unis.

Les données asiatiques en ce qui a trait aux pertes de ventes sont plus élevées que dans toute autre région, et elles ont augmenté de 2 milliards $ US par rapport à 2010, selon le rapport annuel publié mercredi par la Business Software Alliance, un regroupement de fabricants de logiciels.

Le piratage de logiciels connaît une croissance spectaculaire dans les pays en voie de développement, où les particuliers et les entreprises se procurent de plus en plus d'ordinateurs personnels. Ils ne sont pas pour autant prêts à payer pour les logiciels d'origine, surtout lorsque des versions piratées sont disponibles à bas prix sur le marché.

Plus de la moitié des ordinateurs personnels actuellement en usage se trouvent dans les nations en voie de développement. Quelque 56 pour cent des nouveaux appareils vendus l'an dernier ont été expédiés dans ces pays, selon le rapport de la Business Software Alliance.

À l'échelle internationale, c'est la Chine qui affiche les pertes commerciales les plus importantes en raison du piratage des logiciels — avec ses 9 milliards $ US de pertes, elle est en voie de surpasser les États-Unis.

L'enquête de la Business Software Alliance a permis de déterminer que l'an dernier, 77 pour cent des logiciels ont été piratés en Chine. Sur l'ensemble du continent asiatique, ce taux a atteint les 60 pour cent.

Les entreprises et les consommateurs chinois ont dépensé 524 $ US en moyenne pour l'achat d'un nouvel ordinateur, mais moins de 9 $ US pour se procurer des logiciels, selon le rapport.

Aux États-Unis, où l'on retrouve le plus important marché de logiciels informatiques, environ 10 milliards $ US ont été perdus en 2011 en raison du piratage.

Sur le continent asiatique, les autres nations où le taux de piratage est élevé incluent l'Indonésie, avec 86 pour cent, et l'Inde, avec 63 pour cent. Les pertes de ventes en Indonésie ont été estimées à 1,5 milliard $ US alors qu'elles ont été évaluées à 2,9 milliards $ US en Inde.

PLUS:pc