NOUVELLES

Zawahiri appelle les Yéménites à se rebeller contre leur nouveau président

15/05/2012 03:07 EDT | Actualisé 15/07/2012 05:12 EDT

Le chef d'Al-Qaïda Ayman al-Zawahiri a exhorté les Yéménites à se rebeller contre leur nouveau président Abd Rabbo Mansour Hadi qui, selon lui, est "un agent" des Etats-Unis comme son prédécesseur Ali Abdallah Saleh, poussé au départ sous la pression de la rue.

M. Hadi ne doit pas être considéré comme "un sauveur" mais comme le produit du régime de M. Saleh, souligne le chef d'Al-Qaïda dans une vidéo mise en ligne sur des sites jihadistes.

Selon le site américain de surveillance des sites islamistes, Zawahiri rejette dans cette vidéo les accusations de "collusion" entre Al-Qaïda dans la Péninsule arabique (Aqpa), basé au Yémen, et le régime de l'ex-président Saleh.

Les combattants d'Aqpa, fortement implantés dans le sud et l'est du Yémen, cherchent à instaurer la charia, la loi islamique, a-t-il soutenu.

La mise en ligne de la vidéo intervient au moment où l'armée yéménite mène depuis samedi une offensive d'envergure contre les insurgés d'Al-Qaïda pour reprendre deux villes qu'ils contrôlent depuis l'an dernier dans la province sudiste d'Abyane.

"Il faut prendre conscience de ce qui se passe autour de vous", a déclaré le chef d'Al-Qaïda à l'adresse des Yéménites, qu'il a exhortés à "nettoyer le pays des politiciens corrompus et des vampires qui sucent le sang du peuple".

Basée au Yémen, l'Aqpa est né d'une fusion des branches yéménite et saoudienne du réseau en janvier 2009. Il a renforcé son implantation dans le sud et l'est du pays à la faveur de la contestation qui a emporté M. Saleh.

M. Hadi, qui lui a succédé en février, s'est engagé à combattre sans répit Al-Qaïda. "La décision du Yémen de poursuivre les éléments terroristes est irréversible", a assuré le président en recevant dimanche à Sanaa John Brennan, conseiller du président américain Barack Obama pour la sécurité nationale.

bur/tm/cco

PLUS:afp