NOUVELLES

Yémen: 24 tués, dont 12 civils, dans l'opération anti-Qaïda

15/05/2012 05:20 EDT | Actualisé 15/07/2012 05:12 EDT

Douze civils, huit membres d'Al-Qaïda, deux soldats et deux supplétifs de l'armée, ont été tués mardi au quatrième jour d'une opération de l'armée yéménite contre Al-Qaïda, dans le sud du Yémen, selon des témoins et une source militaire.

Douze civils ont été tués par erreur dans un raid aérien à Jaar contre une maison utilisée par Al-Qaïda, qui a perdu deux combattants dans cette attaque, ont rapporté des habitants. Deux soldats et deux supplétifs de l'armée sont morts dans des accrochages dans la ville de Loder, selon une source militaire.

Deux occupants de la maison habitée par des hommes d'Al-Qaïda ont été tués dans un premier raid aérien. Des habitants se sont rassemblés pour constater les dégâts, et l'attroupement a été visé par un deuxième raid qui a fait 8 morts et 25 blessés, selon les habitants.

Quatre des blessés ont succombé, ont ajouté ces habitants, en attribuant le double raid à l'aviation yéménite.

Dans le cadre de son opération lancée samedi contre Al-Qaïda, l'armée yéménite a diffusé des tracts appelant la population civile à éviter les endroits où se trouvent les combattants extrémistes.

A Loder, des combats ont opposé militaires et membres d'Al-Qaïda, faisant deux morts parmi les soldats et 13 blessés parmi les supplétifs des Comités de défense populaire, dont deux ont succombé à leurs blessures, selon une source militaire.

De plus, six membres d'Al-Qaïda ont péri dans les combats qui se poursuivaient en milieu de journée, selon un porte-parole des comités, Ali Ahmad.

L'opération vise essentiellement à reprendre la ville de Zinjibar, capitale de la province d'Abyane, aux mains de combattants liés à Al-Qaïda depuis près d'un an, ainsi que la localité de Jaar, à 12 km plus au nord. Selon une source militaire, l'armée yéménite a progressé lundi vers Zinjibar.

D'après des sources tribales, les combats dans le Sud ont fait 37 morts parmi les insurgés en deux jours, mais aucune confirmation de ce bilan n'a pu être obtenue de source hospitalière.

Une source militaire a de son côté reconnu dimanche la perte de 12 soldats mais le ministère de la Défense n'a fait état que de la mort de six soldats sur son site internet 26sep.net.

str/mh/fc

PLUS:afp