NOUVELLES

Vieux-Port:l'ex-président du conseil a des doutes sur les dépenses de Mme Benoit

15/05/2012 07:40 EDT | Actualisé 15/07/2012 05:12 EDT

OTTAWA - L'homme ayant approuvé un voyage de 10 000$ dans le Pacifique Sud de la présidente de la Société du Vieux-Port de Montréal a dit être mal à l'aise à l'égard de ces dépenses et attendre d'avoir plus d'informations avant de déterminer si elles étaient justifiées.

Bernard Roy a souligné avoir refusé une autre requête de la présidente et chef de la direction — soit une formation d'une valeur approximative de 15 000 $.

M. Roy était le président du conseil d'administration de la société de la Couronne au moment où Claude Benoit a séjourné en Australie et en Nouvelle-Zélande à la fin de 2008 et au début de 2009.

Mme Benoit a déclaré des dépenses à la Société du Vieux-Port de 10 100 $ pour 12 jours de travail au cours d'un voyage personnel d'un mois en décembre et janvier.

Elle avait justifié ce voyage en affirmant avoir recueilli des informations au bénéfice direct de la société de la Couronne et produit sept rapports totalisant 100 pages et souligné que les dépenses avaient été approuvées.

Ce voyage et d'autres dépenses sont sous la loupe du vérificateur général et d'un comité de la Chambre des communes.

«Assurément avec le recul, et à la lecture de ce qui a été écrit et de son témoignage, je ne suis pas complètement à l'aise, mais bien sûr, beaucoup dépendra du type de travail qu'elle a effectué et ce qu'elle a produit», a dit M. Roy en entrevue.

«S'agissait-il d'un prétexte ou y'avait-il de la viande autour de l'os?», s'est demandé l'ancien président du conseil.

M. Roy a dit n'avoir jamais vu les rapports sur le voyage qui auraient été produits par Mme Benoit à son retour au pays, pas plus que son successeur.

Le gouvernement se penche sur les dépenses de Mme Benoît depuis qu'il a été révélé que la présidente de la Société du Vieux-Port n'avait pas rencontré de responsables locaux au cours de son séjour.

L'actuel président du conseil et ses membres ont dit avoir une pleine confiance à l'endroit de Mme Benoit.

PLUS:pc