NOUVELLES

Une coalition incite les médecins ontariens à migrer hors de la province

15/05/2012 10:22 EDT | Actualisé 15/07/2012 05:12 EDT

TORONTO - Des médecins ontariens engagés dans un combat avec le gouvernement libéral concernant des coupes dans les tarifs et une proposition de gel de leurs salaires ont été incités mardi à commencer à lorgner à l'extérieur de la province.

La Coalition des médecins de famille et des spécialistes de l'Ontario a prévenu que les médecins pourraient vouloir quitter la province, parlant des actions du gouvernement comme d'une «menace sérieuse à la profession» et aux patients.

Le groupe a soutenu que les médecins ontariens faisaient l'objet d'une «attaque publique scandaleuse» du gouvernement concernant les salaires et devraient y penser à deux fois avant d'investir de l'argent dans leurs pratiques.

Le président de la coalition, le docteur Douglas Mark, a dit croire que les médecins devraient «explorer» leurs options dans des juridictions plus «accueillantes».

Le premier ministre de l'Ontario, Dalton McGuinty, a dit ne pas craindre un exode soudain de médecins vers les États-Unis ou d'autres provinces.

Le gouvernement libéral a déjà souligné avoir augmenté le salaire annuel moyen des médecins de famille de 75 pour cent depuis 2003, à environ 385 000 $, et fait encore davantage pour les médecins spécialistes.

La province, aux prises avec un déficit de 15 milliards $, souhaite un gel des salaires de deux ans pour tous les travailleurs du secteur public.

Les médecins fulminent que les libéraux ont réduit des centaines de tarifs pour une variété de services qu'ils offrent à la suite du retrait de l'Ontario Medical Association des négociations sur le renouvellement des contrats de travail. Le gouvernement voudrait ainsi économiser environ 338 millions $ au cours de la prochaine année.

PLUS:pc