NOUVELLES

Un policier kényan tué par une mine près du camp de réfugiés de Dadaab

15/05/2012 06:57 EDT | Actualisé 15/07/2012 05:12 EDT

Un policier kényan a été tué et deux autres ont été blessés dans l'explosion d'une mine près de leur véhicule, alors qu'ils escortaient des personnels humanitaires à proximité de l'immense camp de réfugiés de Dadaab, peuplé en majorité de somaliens, a annoncé mardi la police.

"Un agent a été tué et il y a deux blessés (...) leur véhicule a sauté sur une mine", a déclaré un policier dans la zone. Le décès a été confirmé par le chef régional de la police, Leo Nyongesa.

Rien n'indiquait jusqu'ici si l'explosion avait été déclenchée à distance.

Dadaab, qui héberge plus de 450.000 personnes, en grande majorité des Somaliens, est l'un des plus grands camps de réfugiés du monde. Il est situé non loin de la frontière avec la Somalie, où l'armée kényane est entrée en octobre pour combattre les insurgés islamistes shebab.

Ces derniers ont depuis menacé à plusieurs reprises le Kenya de représailles. Les autorités kényanes leur ont attribué plusieurs attaques à la grenade qui ont visé le Kenya depuis octobre, mais les analystes penchent plutôt pour des actes de sympathisants isolés.

mom-pjm/hv/aud/aub

PLUS:afp