Meurtre de Victoria Stafford : la prison à vie pour Rafferty

RCQC  |  Par Publication: Mis à jour: 15/05/2012 14:17

Le juge Thomas Henney a condamné Michael Rafferty à la prison à vie sans possibilité de libération conditionnelle avant 25 ans pour le meurtre prémédité de Victoria Stafford.

Le juge a affirmé que Michael Rafferty avait « éteint l'existence d'une belle jeune fille talentueuse et pleine de vie ». « Pourquoi, demande-t-il, pour satisfaire vos désirs pervers et tordus d'avoir une relation sexuelle avec un enfant. Seulement un monstre pouvait commettre un acte du genre. Vous, monsieur, êtes un monstre », a poursuivi le juge Heeney.

En entendant la déclaration du juge, la foule, qui écoutait les procédures dans une salle satellite, s'est mise à applaudir.

Acceptant les suggestions communes de la défense et de la Couronne, le juge l'a ensuite condamné à 10 ans d'emprisonnement pour l'enlèvement et à un autre 10 ans pour l'agression sexuelle de la fillette.

Rafferty clame son innocence

Après le verdict du juge, Michael Rafferty a continué de clamer son innocence.

Il a aussi demandé à discuter en privé avec la mère de Victoria Stafford; elle a refusé, affirmant qu'il avait déjà causé assez de tort. Elle a dit qu'il tentait à nouveau de contrôler la situation « parce que c'est ce que font les monstres comme lui, mais il n'a plus le contrôle ».

Témoignages des proches

Les proches de la petite Victoria Stafford ont parlé en cour à London, mardi, des souffrances qu'ils ont endurées, au cours des trois dernières années, dans le cadre de l'audience de détermination de la peine de Michael Rafferty.

Tara MacDonald, la mère de la petite Tori, a pris la parole en matinée. De son côté, le père de la fillette, Rodney Stafford, s'est écarté du protocole en disant que Victoria avait été dérobée à sa famille par un « tas de merde ».

La foule rassemblée dans une salle supplémentaire pour écouter les procédures par lien vidéo s'est mise spontanément à applaudir.

Lettre du frère de Victoria

L'une des procureures de la Couronne a aussi lu une lettre soumise par Daryn Stafford, le frère de Victoria.

Dans celle-ci, le garçon de 11 ans mentionne que sa famille est déchirée. Il dit que depuis le drame, il souffre d'anxiété et manque de confiance en lui. Il manque des douzaines de jours d'école pour ses rencontres avec des thérapeutes et il ne peut plus marcher dans la rue sans regarder derrière lui.

Enfin, Daryn dit qu'il a perdu « sa petite soeur et sa meilleure amie ».

Atmosphère lourde

L'atmosphère est très lourde en cour, raconte le journaliste Sébastien St-François du RDI. De nombreux spectateurs pleuraient lors des premières déclarations d'impact. Par ailleurs, certains journalistes peinaient à contenir leurs émotions.

Le juge a écouté toutes les déclarations avant de prononcer la sentence de celui qui a été reconnu coupable, vendredi dernier, d'avoir enlevé, agressé sexuellement et tué la fillette de 8 ans en 2009.

Minimum de 25 ans

La sentence minimale pour un meurtre prémédité est une peine de prison à vie sans possibilité de libération conditionnelle avant 25 ans.

L'ex-petite-amie de Michael Rafferty, Terri-Lynne McClintic, avait déjà plaidé coupable de meurtre il y a deux ans. Elle purge actuellement une peine de prison à vie.

Terri-Lynne McClintic a admis en cour avoir asséné les coups de marteau mortels à la tête de l'enfant après avoir regardé son complice la violer à répétition.

Le procès de Michael Rafferty a duré 10 semaines.

Suivre Le HuffPost Québec

Publié par Catherine Levesque  |