NOUVELLES

L'organisation Sea Shepherd demande la libération de Paul Watson

15/05/2012 02:16 EDT | Actualisé 15/07/2012 05:12 EDT

FRANCFORT - L'organisation environnementale Sea Shepherd Conservation Society demande au gouvernement allemand de mettre fin aux procédures d'extradition vers le Costa Rica de son capitaine d'origine canadienne.

L'organisation a précisé que Paul Watson devrait revenir devant un juge de Francfort mercredi, pour entendre si la demande d'extradition sera autorisée. M. Watson s'est présenté devant la justice lundi, avant d'être renvoyé derrière les barreaux en attendant que les autorités allemandes fassent le point avec celles du Costa Rica.

Un porte-parole de Sea Shepherd, Peter Hammarstedt, a indiqué que M. Watson pourrait faire l'objet d'une arrestation préliminaire dès sa prochaine comparution, ce qui permettrait aux responsables allemands de le détenir pendant 90 jours, le temps que se mettent officiellement en branle les formalités d'extradition.

Le fondateur de cette organisation qui lutte contre la chasse à la baleine est recherché au Costa Rica pour avoir supposément mis en péril la sécurité d'un navire en 2002. Il a été épinglé à l'aéroport de Francfort samedi dernier en vertu d'un mandat international émis par ce pays d'Amérique centrale, et il est détenu à part des autres prisonniers.

M. Hammarstedt dit que le «principal espoir» du groupe est de voir la ministre allemande de la Justice rejeter l'affaire.

Par ailleurs, l'actrice française Brigitte Bardot s'est dite prête à prendre la place en prison du militant canadien. Elle s'est dite «complice» de M. Watson, évoquant les liens forts qui l'unissent avec le fondateur de l'organisation Sea Shepherd.

«J'ai soutenu depuis toujours Paul Watson (et) je conteste violemment et énergiquement le fait que cet homme courageux, qui risque sa vie pour combattre les abominations que des humains déshumanisés font subir à la faune marine, soit mis en détention», indique l'ancienne actrice dans un communiqué transmis mardi par sa fondation.

PLUS:pc