NOUVELLES

Londres: la Canadienne accusée de meurtres restera en prison jusqu'au mois d'août

15/05/2012 02:00 EDT | Actualisé 15/07/2012 05:12 EDT

LONDRES - La Canadienne accusée d'avoir tué ses deux bébés peu de temps après être déménagée à Londres demeurera incarcérée au moins jusqu'au mois d'août.

Felicia Boots est accusée d'avoir tué son garçon de 10 semaines, Mason, et sa fillette de 14 mois, Lily, la semaine dernière.

La conceptrice de bijoux de 34 ans devait comparaître par visioconférence mardi, mais la police londonienne a indiqué dans un courriel transmis à La Presse Canadienne qu'elle n'a pas participé à cette audience.

La police n'a pas précisé le motif de son absence, mais le quotidien britannique The Telegraph évoque des raisons de santé. La police a ajouté que l'audience a été reportée au 10 août.

The Telegraph précise de son côté que Mme Boots devait être transférée vers un hôpital psychiatrique, comme le prévoit la loi britannique.

C'est le père des enfants, le banquier d'affaires Jeffrey Boots, qui a fait la macabre découverte en rentrant du travail, mercredi dernier.

Une audience sur la mort des enfants aura lieu en cour du coroner le 17 mai, selon la police.

La famille avait emménagé dans sa luxueuse demeure londonienne il y a seulement deux semaines. Les médias britanniques affirment que Mme Boots souffrait possiblement de dépression post-partum depuis quelques temps.

PLUS:pc