NOUVELLES

Le régime syrien accusé de "massacre", un convoi d'observateurs attaqué (ONG)

15/05/2012 01:40 EDT | Actualisé 15/07/2012 05:12 EDT

L'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) a accusé mardi le régime syrien d'avoir perpétré un "massacre" à Khan Cheikhoun, une ville du nord du pays où les observateurs de l'ONU effectuant une visite ont été la cible d'une attaque, selon des militants.

"Le régime syrien a commis un massacre mardi durant une visite des observateurs de l'ONU à Khan Cheikhoun", dans la province d'Idleb (nord-ouest), a indiqué l'OSDH, qui a demandé l'ouverture "urgente" d'une enquête.

Selon cette ONG, 20 personnes ont été abattues par les forces du régime à Khan Cheikhoun alors qu'elles participaient aux funérailles d'un homme tué la veille.

Selon des militants, un convoi d'observateurs formé de quatre véhicules a été la cible d'une attaque à Khan Cheikhoun et une des voitures a été visée par un obus, ce qui les a contraints à quitter rapidement la ville.

Des vidéos postées par des militants sur internet ont montré qu'une explosion s'était produite devant un des véhicules dont le capot a été endommagé.

Un porte-parole de l'Armée syrienne libre (ASL), le commandant Sami al-Kurdi, a indiqué à l'AFP que les observateurs de l'ONU s'étaient rendus aux funérailles, ce qui avait encouragé les habitants à s'y joindre en nombre.

"En dépit de cela, le régime a osé attaqué les funérailles et a tiré sur les véhicules des observateurs à partir d'un barrage de contrôle", a dit cet officier.

Selon l'OSDH, outre les 20 personnes tuées à Khan Cheikhoun, 23 autres ont péri dans le pays, dont 22 civils et un déserteur.

jz/hj/vl

PLUS:afp