NOUVELLES

Le président grec reçoit cinq partis pour tenter de mettre fin à la crise

15/05/2012 06:20 EDT | Actualisé 15/07/2012 05:12 EDT

Le président grec Carolos Papoulias recevait mardi les dirigeants de cinq partis pour tenter de mettre fin à la crise politique et parvenir à la formation d'un gouvernement.

Il préside la réunion, qui a débuté en début d'après-midi. Le Parti communiste a décliné l'invitation et le mouvement d'extrême droite, Aube dorée, n'a pas été convié. Le président défend l'idée d'un gouvernement de technocrates, composé de personnalités respectées, après l'échec des précédentes négociations.

En théorie, le président grec peut continuer les discussions jusqu'au 17 mai, date de la séance inaugurale du nouveau Parlement, mais le processus pourrait s'achever plus tôt sur un constat d'échec. La Grèce devra alors convoquer de nouvelles élections législatives, probablement le 10 ou le 17 juin, prolongeant une incertitude politique qui met en péril la poursuite du versement de l'aide internationale et le maintien du pays dans la zone euro. AP

ir/v329/v380

PLUS:pc