NOUVELLES

Le groupe environnemental WWF demande au Canada de ménager ses ressources

15/05/2012 02:38 EDT | Actualisé 15/07/2012 05:12 EDT

TORONTO - Une étude rendue publique mardi par le Fonds mondial pour la nature (WWF) prévient que l'empreinte écologique d'un Canadien est la huitième en importance au monde.

Le Canada se classe en huitième place dans le rapport «Planète vivante» du WWF, qui évalue les pressions exercées sur le capital naturel. Le Qatar arrive en première place et les États-Unis en cinquième.

Le document prévient que la biodiversité mondiale a fondu d'environ 30 pour cent entre 1970 et 2008, pendant que l'exploitation des ressources naturelles augmentait.

Les Canadiens utilisent environ 3,5 fois leur part de la productivité annuelle de la planète, ce qui signifie qu'il faudrait 3,5 planètes pour répondre à la demande si tous les humains vivaient comme le Canadien moyen.

Le directeur au Canada du Fonds mondial pour la nature affirme que les prochaines générations n'auront pas accès aux vastes ressources naturelles du pays si nous ne réduisons pas notre pression sur la planète.

Gerald Butts estime que le Canada, en tant que pays riche en ressources, a l'occasion de protéger l'avenir en s'intéressant au capital naturel qui se trouve au coeur de son économie et de son identité.

PLUS:pc