NOUVELLES

Le Canada 5-1 bat le Bélarus et termine au premier rang de son groupe

15/05/2012 10:21 EDT | Actualisé 15/07/2012 05:12 EDT

HELSINKI - Mission accomplie. Pour l'instant.

Ryan O'Reilly a marqué deux fois, mardi, pour permettre au Canada de s'imposer 5-1 contre le Bélarus et de terminer au premier rang de son groupe au championnat du monde de hockey.

La formation canadienne empruntera donc le chemin le plus facile vers la ronde des médailles, ce qui n'est pas négligeable puisqu'elle cherche à éviter une troisième sortie hâtive d'affilée à ce tournoi.

«Notre approche va maintenant changer et nous devons l'emporter en quarts de finale, a souligné l'attaquant Jordan Eberle. C'est là où ç'a cassé ces deux dernières années. Nous avions bien joué en matchs de groupe, mais nous n'avions pas poursuivi dans la même veine en quarts.

«Ce sera un match crucial.»

Le Canada affrontera une équipe coriace, la Slovaquie, lors du match sans lendemain de jeudi. Les Slovaques ont remporté leurs cinq derniers matchs du tournoi rotation. Le résultat, c'est qu'ils ont déjà assuré leur place au tournoi olympique de 2014 et ils estiment avoir les atouts qu'il faut pour remporter une médaille à ce tournoi-ci.

Le Canada s'étant emparé de la position de première tête de série, il est toutefois assuré d'éviter la Russie au moins jusqu'en finale. Les Russes ont battu les Canadiens au cours des quatre dernières années au Mondial, les ayant éliminés en quarts de finale en 2010 et 2011, et vaincus en finale en 2008 et 2009.

Les deux plus récentes éliminations amèneront les joueurs canadiens à y puiser des éléments de «motivation» et d'«inspiration», selon l'entraîneur Brent Sutter. Onze joueurs ont fait partie d'au moins l'une ou l'autre de ces équipes.

«Il y a une chose dont ils m'ont tous parlé avant de voyager jusqu'ici, et c'est à quel point ils étaient vraiment déçus de la manière dont ça s'était terminé l'an dernier. Et c'est la même chose pour les gars qui étaient là l'année précédente, a raconté Sutter. Il faut aborder le prochain match de la bonne façon, se servir de toutes les expériences vécues par le passé — qu'elles soient positives ou négatives.»

«On ne te donne pas un trophée pour avoir terminé au sommet de ton groupe, a ajouté Eberle. La seule chose qui compte vraiment, c'est ce qui va venir lors des prochains matchs.»

Corey Perry et Ryan Getzlaf, qui ont aussi amassé une aide chacun, et Ryan Nugent-Hopkins ont enfilé les autres buts du Canada (6-0-1), mardi. Duncan Keith a amassé deux aides pour se retrouver avec un total de 11 points au cours du tournoi, un sommet du côté des Canadiens. Cam Ward a repoussé 17 tirs.

Sergei Kostitsyn a répliqué pour le Bélarus (1-6-0).

Andrei Kostitsyn a été expulsé de la rencontre en deuxième période après avoir frappé Evander Kane par derrière. L'ailier canadien a eu besoin de plusieurs secondes pour retrouver ses sens, mais il a quand même pu continuer à jouer.

Les défenseurs canadiens Luke Schenn et Marc Methot ont été expulsés à leur tour, en fin de troisième période, pour des mises en échec douteuses. La formation canadienne se retrouverait dégarnie à la ligne bleue si on devait leur imposer une suspension.

PLUS:pc