Huffpost Canada Quebec qc

Lassonde veut stimuler la demande en lançant de nouveaux produits

Publication: Mis à jour:
JUS OASIS LASSONDE
Jus Oasis de Lassonde. (PC) | PC

MONTRÉAL - Jugeant que le récent épisode de révolte populaire sur les médias sociaux est bel et bien derrière eux, les dirigeants de Lassonde (TSX:LAS.A) misent sur les nouveaux produits pour «stimuler» la demande des consommateurs.

Le mois dernier, des dizaines de Québécois ont réagi avec colère sur Twitter et Facebook en apprenant que Lassonde avait obtenu un jugement refusant à la PME Olivia's Oasis le remboursement de ses frais judiciaires dans un litige l'opposant au géant des jus de fruits.

Lassonde avait poursuivi Olivia's Oasis en l'accusant d'avoir enfreint sa marque de commerce la plus connue, Oasis. La Cour supérieure avait débouté Lassonde et lui avait ordonné de verser 125 000 $ à Olivia's Oasis en dommages punitifs et frais judiciaires, mais plus tôt cette année, la Cour d'appel a invalidé ce dernier élément.

Les deux parties avaient finalement conclu un règlement à l'amiable, de sorte que les appels au boycott des produits Lassonde n'ont pas duré plus de deux jours.

À l'issue de l'assemblée annuelle des actionnaires de Lassonde, tenue mardi à Montréal, le chef de l'exploitation de l'entreprise, Jean Gattuso, a indiqué que l'épisode n'avait pas eu d'impact «significatif» sur les ventes.

Hausse des coûts

La direction de Lassonde est aujourd'hui plus préoccupée par la hausse du coût des matières premières. Pour y faire face, le fabricant a augmenté le prix de certains de ses produits.

Il reste qu'au premier trimestre de 2012, qui a pris fin le 31 mars, la hausse des prix de vente n'a pas pu compenser complètement l'augmentation des coûts. De plus, elle a entraîné une légère diminution des volumes.

Afin de s'assurer que la demande ne recule pas trop, Lassonde multiplie les lancements de nouveaux produits.

L'une de ses filiales, Vins Arista, a récemment ouvert une cidrerie qui propose depuis peu du cidre liquoreux et du cidre «de style pub irlandais». De plus, Lassonde offre désormais des smoothies sous la marque Oasis.

Pour ce qui est de l'intégration de la compagnie américaine Clement Pappas, acquise l'an dernier au coût de 400 millions $ US, tout se passe comme prévu, a affirmé M. Gattuso. L'acquisition a presque fait doubler la taille de Lassonde.

La transaction a aussi eu pour conséquence de gonfler la rémunération des grands patrons de l'entreprise. En effet, «afin d'établir une équité (...) entre ses membres de la haute direction canadiens et américains», Lassonde a haussé de 23 pour cent le salaire de base de ses hauts dirigeants, ce qui a également fait augmenter leurs primes annuelles et la valeur de leurs régimes de retraite.

La rémunération totale de M. Gattuso est ainsi passée de 1,84 million $ en 2010 à 3,37 millions $ en 2011, alors que celle de Pierre-Paul Lassonde, président et chef de la direction, est passée de 1,57 million $ à 2,14 millions $.

L'action de Lassonde a clôturé à 74,50 $ mardi, en baisse de 0,6 pour cent, à la Bourse de Toronto. L'entreprise exclut pour l'instant de fractionner le titre.

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Vives critiques envers Oasis et Lassonde!
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction