NOUVELLES

Deux prédicateurs marocains interdits d'entrée en Tunisie

15/05/2012 07:47 EDT | Actualisé 15/07/2012 05:12 EDT

TUNIS, Tunisie - Plusieurs dizaines d'islamistes ont manifesté à l'aéroport international de Tunis, mardi, pour dénoncer le blocage à la frontière de deux prédicateurs marocains impliqués dans les attentats sanglants de 2003 à Casablanca et graciés en février, a constaté un journaliste de l'Associated Press.

Arrivés lundi soir à Tunis, Omar el-Haddouchi et Hassan Kettani ont été arrêtés par la police des frontières et empêchés d'accéder au territoire tunisien. Un policier ayant requis l'anonymat a déclaré à l'Associated Press qu'ils seraient renvoyés au Maroc par le premier avion.

Joint au téléphone par l'Associated Press, le porte-parole du ministère tunisien de l'Intérieur, Khaled Tarrouch, a justifié cette mesure par le fait qu'ils figuraient sur une liste de personnes interdites d'entrée en Tunisie «pour des raisons de sécurité».

Omar el-Haddouchi et Hassan Kettani ont passé près de neuf ans en prison au Maroc pour propagande extrémiste, avant de bénéficier d'une grâce royale en février.

Invités par des associations islamistes, les deux prédicateurs marocains devaient animer pendant dix jours des rencontres religieuses en Tunisie sur les sciences islamiques et la loi coranique, selon le journal électronique «Businessnews».

Les attentats du 16 mai 2003 à Casablanca ont fait 45 morts, dont 14 kamikazes.

PLUS:pc