NOUVELLES

David Boily perd son maillot de meilleur grimpeur, mais Hugo Houle termine 7e

15/05/2012 09:15 EDT | Actualisé 15/07/2012 05:12 EDT

MONTRÉAL - David Boily de SpiderTech–C10 n’a pas été en mesure de conserver son maillot de meilleur grimpeur, mardi, au Tour de Californie alors que le Canadien Sébastien Salas (Team Optum-Kelly Benefit Strategies) l’a détrôné.

Hugo Houle, un coéquipier de Boily, a terminé septième lors de la troisième étape.

Pour une troisième journée de suite, le Slovaque Peter Sagan (Liquigas-Cannondale) a coiffé l’Australien Heinrich Haussler (Garmin-Barracuda) lors du sprint final pour ainsi conserver le maillot jaune de meneur. Le Belge Tom Boonen (Omega Pharma-Quickstep) a été le troisième à franchir la ligne d’arrivée.

Houle a été le septième cycliste à stopper le chronomètre terminant avec le même temps que le gagnant, soit 4 h 50 min 49 secondes.

«Je n’avais pas vraiment envisagé ça au début du tour, mais je suis très content, a indiqué Houle. Mon objectif ici est d’aider mes coéquipiers et si je réussis à m’accrocher au peloton lors d’une étape, je tente le coup. C’est ce que j’ai fait aujourd’hui (mardi) avec 500 mètres à faire je me suis collé à Sagan et j’ai pu maintenir ma place.»

De son côté, Boily a tout de même obtenu des points lors de la montée du mont Diablo en prenant le cinquième rang. Pour sa part, Salas s’est emparé du premier rang ce qui lui a permis de mettre la main sur le maillot du meilleur grimpeur avec quatre points d’avance sur Boily.

«Salas est parti dans l’échappée donc c’était assez difficile de le contrer, mais j’ai quand même réussi à récolter des points pour empêcher un grand écart entre lui et moi, a expliqué Boily. L’objectif aujourd’hui (mardi) était de récupérer au maximum afin d’être en bonne condition pour demain (mercredi) alors que ce sera l’étape clé pour le roi de la montagne. On va voir ce qui va se passer sur la route, mais Salas a sûrement dû y laisser beaucoup d’énergie aujourd’hui.»

Guillaume Boivin, également de SpiderTech–C10, n’a pas été en mesure de s’accrocher au peloton après la dernière montée, qui a largué plusieurs coureurs derrière le peloton.

Mercredi, les cyclistes prendront le départ de la plus longue étape du tour alors qu’ils quitteront Sonora pour se rendre à Clovis, 209,5 km plus loin, alors qu’il y aura six montées qui compteront dans le classement du roi de la montagne.

PLUS:pc