L'Affaire Murdoch: Rebekah et Charlie Brooks passibles de prison

AFPQC  |  Par Publication: 15/05/2012 11:26 Mis à jour: 15/05/2012 12:05

LONDRES - Elle était baptisée "la reine des tabloïdes" et son mari était considéré comme "un ami" par le Premier ministre David Cameron : le couple formé par Rebekah et Charlie Brooks, prisé du tout-Londres, est désormais passible de prison dans l'affaire des écoutes téléphoniques.

Personnage-clé de ce retentissant scandale politico-médiatique, l'ancienne protégée de Rupert Murdoch a été inculpée mardi avec son époux et quatre autres personnes d'"entrave au cours de la justice". Une décision que le couple a lui-même annoncée en premier par communiqué, pour la qualifier d'"injuste".

La chute est rude pour la flamboyante rousse de 43 ans, qui avait gravi à toute vitesse les échelons hiérarchiques au sein du groupe Murdoch et régnait sur le monde réputé machiste des tabloïdes. Avant de devoir démissionner en juillet dernier, emportée par le scandale des écoutes au News of the World (NotW).

Après un passage à la Sorbonne, Rebekah Wade, de son nom de jeune fille, fait son entrée au NotW comme secrétaire en 1989. Onze années plus tard, à 31 ans, elle devient la rédactrice en chef de ce journal, plus gros tirage de la presse quotidienne britannique. Puis elle dirigera le Sun, l'autre tabloïde du groupe, en 2003.

La jeune femme, connue pour son ambition et son entregent, devient une intime du magnat de la presse, au point d'être souvent décrite comme sa "cinquième fille". A la tête du NotW, elle s'illustre notamment en organisant des campagnes-choc de dénonciation de pédophiles.

La consécration survient en 2009, quand elle est propulsée aux fonctions de directrice générale de News International, la division qui chapeaute les journaux britanniques du groupe de Rupert Murdoch.

La même année, au cours d'une cérémonie à laquelle se pressent politiques et célébrités, elle se marie en deuxième noces avec Charlie Brooks, un entraîneur de chevaux de course, vieil ami de David Cameron qui a comme lui fréquenté le prestigieux collège d'Eton.

Agé de 49 ans, ce passionné d'équitation est l'auteur d'un roman, "Citizen", sous-titré : "Avidité, vitesse, corruption et course vers la mort".

La demeure de ce couple fortuné, dans la campagne anglaise, devient le lieu de rendez-vous du gotha politico-médiatique, où les personnalités les plus influentes viennent dîner en voisins.

C'est dans cette résidence cossue de l'Oxfordshire (sud-est de l'Angleterre) que David Cameron a passé le réveillon de Noël 2010. Il y est aussi venu faire de l'équitation avant son élection, montant en particulier un cheval au centre d'une polémique : prêté par Scotland Yard à Rebekah Brooks tandis qu'elle dirigeait News International, l'animal est devenu un symbole des liens trop étroits entre policiers et journalistes.

La proximité de Rebekah Brooks avec le Premier ministre est encore apparue au moment de sa comparution le 11 mai devant la commission d'enquête publique sur l'affaire des écoutes téléphoniques au NotW, accusé d'avoir fait écouter plus de 800 personnes dans les années 2000.

Elle a révélé que David Cameron lui avait envoyé, en plein scandale des écoutes, des SMS affectueux de soutien, et qu'elle avait également reçu un message de sympathie de Tony Blair.

Arrêtée à deux reprises depuis l'été dernier dans le cadre de cette affaire, l'ancienne journaliste est en liberté sous caution, comme son mari.

Tous deux ont été inculpés mardi pour avoir tenté de dissimuler des preuves à la police dans l'enquête sur les écoutes et encourent des peines de prison pouvant aller de quelques mois à plusieurs années.

Rebekah Brooks est passible d'autres chefs d'inculpation, pour "participation à l'interception de communications" et "corruption".

Depuis le scandale, Rebekah et Charlie Brooks sont devenus les parents d'une petite fille, Scarlett, née en janvier dernier d'une mère porteuse.

Loading Slideshow...
  • L'affaire Murdoch: écoutes téléphoniques illégales

    L'ancienne rédactrice en chef de News of the World (NotW) Rebekah Brooks au poste de police de Lewisham, à Londres. Elle est accusée d'avoir tenté de dissimuler des preuves à la police dans l'enquête sur les écoutes téléphoniques.

  • Écoutes téléphoniques illégales

    L'ancienne rédactrice en chef de News of the World (NotW) Rebekah Brooks au poste de police de Lewisham, à Londres. Elle est accusée d'avoir tenté de dissimuler des preuves à la police dans l'enquête sur les écoutes téléphoniques.

  • Écoutes téléphoniques illégales

    L'ancienne rédactrice en chef de News of the World (NotW) Rebekah Brooks au poste de police de Lewisham, à Londres. Elle est accusée d'avoir tenté de dissimuler des preuves à la police dans l'enquête sur les écoutes téléphoniques.

  • Écoutes téléphoniques illégales

    L'ancienne rédactrice en chef de News of the World (NotW) Rebekah Brooks au poste de police de Lewisham, à Londres. Elle est accusée d'avoir tenté de dissimuler des preuves à la police dans l'enquête sur les écoutes téléphoniques.

  • Écoutes téléphoniques illégales

    L'ancienne rédactrice en chef de News of the World (NotW) Rebekah Brooks au poste de police de Lewisham, à Londres. Elle est accusée d'avoir tenté de dissimuler des preuves à la police dans l'enquête sur les écoutes téléphoniques.

  • Écoutes téléphoniques illégales

    L'ancienne rédactrice en chef de News of the World (NotW) Rebekah Brooks au poste de police de Lewisham, à Londres. Elle est accusée d'avoir tenté de dissimuler des preuves à la police dans l'enquête sur les écoutes téléphoniques.

  • Écoutes téléphoniques illégales

    L'ancienne rédactrice en chef de News of the World (NotW) Rebekah Brooks au poste de police de Lewisham, à Londres. Elle est accusée d'avoir tenté de dissimuler des preuves à la police dans l'enquête sur les écoutes téléphoniques.

  • Écoutes téléphoniques illégales

    Le mari de Rebekah Brooks, Charlie Brooks, est accusé d'entrave au cours de la justice. Il serait un bon ami du premier ministre David Cameron.

  • Écoutes téléphoniques illégales

    Le mari de Rebekah Brooks, Charlie Brooks, est accusé d'entrave au cours de la justice. Il serait un bon ami du premier ministre David Cameron.

  • Écoutes téléphoniques illégales

    Le mari de Rebekah Brooks, Charlie Brooks, est accusé d'entrave au cours de la justice. Il serait un bon ami du premier ministre David Cameron.

Suivre Le HuffPost Québec

Publié par Catherine Levesque  |