NOUVELLES

Sept morts dans des attentats à la bombe en Irak

14/05/2012 03:36 EDT | Actualisé 14/07/2012 05:12 EDT

Sept personnes ont été tuées dans plusieurs attentats à la bombe lundi dans l'ancien bastion rebelle sunnite de Fallouja (centre) et à Kirkouk (nord), ont annoncé des responsables.

Trois explosions se sont succédé à Fallouja, à 60 km à l'ouest de Bagdad, tuant 5 personnes et en blessant 18 autres, selon le porte-parole de la police de la province d'Anbar, le premier lieutenant Ali al-Amiri, et le docteur Omar Dalli, de l'hôpital de Fallouja.

La première et principale explosion a eu lieu dans le centre-ville, faisant 5 morts et 8 blessés. Une moto piégée et une autre bombe à l'est et à l'ouest de la ville ont fait peu après dix blessés supplémentaires.

Des démineurs ont en outre désamorcé une voiture piégée et deux autres bombes dissimulées en bord de route.

Une autre attaque à la bombe s'est produite lundi matin à Kirkouk, tuant l'officier du renseignement Abbas Fatih Ahmed, selon le chef adjoint de la police de la province, le général Torhan Abdulrahman. Une bombe magnétique avait été posée sur sa voiture.

Par ailleurs, une bombe a explosé lundi soir près d'un café dans un quartier du sud-est de Bagdad tuant une personne et en blessant 3O autres, a-t-on appris de source médicale et auprès d'un responsable de la sécurité.

La violence a décru en Irak ces dernières années mais reste quasi-quotidienne. 126 personnes ont péri dans des attaques au cours du seul mois d'avril selon les statistiques officielles.

bur/psr/hj

PLUS:afp