NOUVELLES

La Maison Blanche salue l'arrestation d'un haut responsable de la LRA

14/05/2012 06:35 EDT | Actualisé 14/07/2012 05:12 EDT

La Maison Blanche a salué lundi l'arrestation en Centrafrique par les forces ougandaises d'un haut responsable de l'Armée de résistance du Seigneur (LRA), et félicité Kampala pour cette prise.

"Les Etats-Unis félicitent le gouvernement ougandais pour la capture de l'un des commandants de la LRA par l'armée ougandaise. La capture de Ceasar Acellam témoigne de la résolution de l'Ouganda et de ses forces à oeuvrer de concert avec les armées de la région pour mettre fin à la menace de la LRA", a déclaré le porte-parole du président américain Barack Obama, Jay Carney.

Dans un communiqué, M. Carney a souligné que "la LRA continue à représenter une menace mortelle pour les civils", et appelé les "membres restants de la LRA à faire défection et à se rendre pacifiquement".

Acellam, présenté dimanche à la presse par l'armée ougandaise, était le quatrième plus haut responsable de la LRA, après ses trois principaux chefs, Joseph Kony, Okot Odhiambo et Dominic Ongwen, qui sont recherchés par la Cour pénale internationale (CPI).

L'armée ougandaise dirige une force de l'Union africaine (UA) chargée, avec le soutien d'une centaine de membres des forces spéciales américaines, de traquer la LRA et plus particulièrement son chef, Joseph Kony, en Ouganda, en Centrafrique et au Soudan du Sud.

Le 23 avril, M. Obama avait annoncé la prolongation de la mission des membres des forces spéciales déployées en octobre dernier.

"Cela fait partie de notre stratégie régionale visant à mettre fin au fléau de la LRA et à parvenir à un avenir où aucun enfant africain n'est enlevé à sa famille, aucune fille n'est violée et aucun garçon n'est forcé de devenir un enfant-soldat", avait déclaré M. Obama.

tq/sj

PLUS:afp