NEWS

GP d'Espagne - Le baromètre, équipe par équipe: Williams en forte hausse

14/05/2012 09:22 EDT | Actualisé 14/07/2012 05:12 EDT
Williams, grâce à Pastor Maldonado, Ferrari, grâce à Fernando Alonso, mais aussi Lotus et Sauber ont brillé dimanche lors du Grand Prix d'Espagne de Formule 1, alors que McLaren et Red Bull ont stagné: le baromètre, équipe par équipe.

En hausse: Williams, Ferrari, Lotus et Sauber

Williams: victoire de Maldonado, abandon de Senna

Fruit d'un travail acharné cet hiver, à l'usine et en essais, et du choix d'équiper la FW-34 d'un moteur Renault, Williams F1 a fait un retour tonitruant dans le club des écuries victorieuses, sur un podium où elle n'est devancée que par Ferrari et McLaren. Le Vénézuélien a été parfait: 127e pole position et 114e victoire. Le Brésilien s'est fait percuter à l'arrière par la Mercedes de Schumacher, au 13e tour.

Ferrari: Alonso 2e, Massa 15e

La Scuderia a fait un grand pas en avant, grâce à ses ingénieurs, et a pris de précieux points, grâce à son pilote de pointe. Alonso est à nouveau en tête du championnat, mais à égalité avec Vettel. Quant à Massa, une fois de plus, il n'a pas été à la hauteur de l'enjeu et s'est même fait prendre un tour, en fin de course, par son illustre coéquipier.

Lotus: Räikkönen 3e, Grosjean 4e

Encore une jolie course d'équipe, à peine gâchée par une température de piste moins chaude qu'espérée, et à un premier arrêt au stand mal placé, selon Räikkönen. Grosjean rate un peu son départ, abîme son aileron, mais termine fort, avec le meilleur tour en course.

Sauber: Kobayashi 5e, abandon de Pérez

"Koba" a terminé en trombe, par un dépassement de kamikaze sur Rosberg, synonyme de 5e place et de nombreux points. Pérez s'est accroché avec Grosjean au départ puis a abandonné, boîte de vitesses en vrac. Mais les deux voitures étaient dans le coup, en performance, et sont rentrées toutes les deux en Q3.

Stables: Red Bull, McLaren, Toro Rosso et Caterham

Red Bull: Vettel 6e, Webber 11e

Parti de la 8e place sur la grille, après avoir fait l'impasse sur la Q3 pour économiser des pneus, Vettel a fait un bon début de course puis a dû effectuer un "drive-through" (passage dans les stands à vitesse réduite) pour n'avoir pas respecté des drapeaux jaunes. Il a bien fini, en doublant les deux McLaren et la Mercedes de Rosberg, mais pas la Sauber de Kobayashi, trop coriace. Course anonyme de Webber, englué dans le peloton après avoir abîmé son aileron avant au départ, mais Red Bull reste en tête des deux championnats.

McLaren: Hamilton 8e, Button 9e

En performance, la McLaren d'Hamilton était au dessus du lot... jusqu'à son déclassement des qualifications pour quantité d'essence insuffisante dans le réservoir. Lewis, parti 24e et dernier, s'est bien rattrapé en course, en collectionnant les dépassements parfaits grâce à la meilleure voiture et une stratégie à deux arrêts. Button, avec trois arrêts et donc des choix de pneus différents, a fait un peu moins bien mais a quand même pris deux points.

Toro Rosso: Vergne 12e, Ricciardo 13e

Un léger mieux pour les monoplaces italiennes, avec un Vergne 8e avant son premier arrêt, mais toujours un point faible très handicapant, les performances aux essais, insuffisantes pour rentrer régulièrement dans les points. De quoi s'inquiéter un peu avant Monaco, où doubler est quasi-impossible.

Caterham: Kovalainen 16e, Petrov 17e

Encore un week-end constant et satisfaisant pour l'équipe malaisienne, dans lequel Kovalainen et Petrov ont inversé leurs positions à l'arrivée par rapport à Bahreïn, en tirant le maximum du potentiel de leur voiture.

En baisse: Mercedes, Force India, Marussia et HRT

Mercedes: Rosberg 7e, abandon de Schumacher

Une fois de plus, les pilotes Mercedes n'ont pas réussi à bien gérer leurs pneus en course, mais Rosberg a résisté à Hamilton pour conserver sa 7e place, même s'il a cédé face à Kobayashi et Vettel. Comme souvent à l'époque de sa gloire, Schumacher ne s'estime pas responsable de son accrochage avec Senna.

Force India: Hülkenberg 10e, di Resta 14e

Les monoplaces indiennes sont à leur place, aux portes des points, mais bien loin des objectifs ambitieux de leur patron, le Dr Vijay Mallya, en début de saison. Les Force India ont ralenti beaucoup de monde derrière elles et Hülkenberg n'a réussi à marquer qu'un seul petit point.

Marussia: Glock 18e, abandon de Pic

Rien de très intéressant à signaler, Glock n'ayant pas fait de miracle et Pic ayant abandonné, pour la deuxième fois d'affilée, à la suite d'un problème de transmission qui a contribué à ce qu'il gêne brièvement Alonso.

HRT: De la Rosa 19e, abandon de Karthikeyan

Une seule HRT qualifiée à la régulière, celle de Pedro de la Rosa, puis une stratégie à quatre arrêts pour finir 19e et dernier classé, soit "le meilleur résultat de la saison" selon l'écurie espagnole, devant son public. Dimanche à oublier pour Karthikeyan Narain, en raison d'un problème d'écrou de roue.

dlo/jr

PLUS:afp