Festival de Cannes: 22 films pour une Palme d'or

PC  |  Par Publication: 14/05/2012 08:01 Mis à jour: 15/05/2012 12:13

PARIS - Vingt-deux films brigueront la Palme d'or du 65e Festival de Cannes, qui aura lieu du 16 au 27 mai.

«Mud» de Jeff Nichols, «Cosmopolis» de David Cronenberg, «Moonrise Kingdom» de Wes Anderson et «Amour» de Michael Haneke figurent parmi les prétendants pour succéder à «The Tree of Life» («L'arbre de la vie») de l'Américain Terrence Malick.

Trois films de réalisateurs français sont en compétition: «De rouille et d'os» de Jacques Audiard (avec Marion Cotillard), «Holy Motors» de Léos Carax (avec Eva Mendes et Kylie Minogue), et «Vous n'avez encore rien vu» d'Alain Resnais (avec Pierre Arditi et Sabine Azéma). Ils tenteront d'obtenir la récompense suprême quatre ans après Laurent Cantet, consacré en 2008 pour «Entre les murs».

Quatre cinéastes déjà lauréats d'une Palme d'or essaieront aussi de remporter (pour la seconde fois) ce prestigieux trophée: l'Autrichien Michael Haneke (récompensé en 2009 pour «Le ruban blanc») avec «Amour» (avec à l'affiche Jean-Louis Trintignant et Isabelle Huppert); le Roumain Cristian Mungiu (couronné en 2007 pour «Quatre mois, trois semaines et deux jours») avec «Au delà des collines»; le Britannique Ken Loach (distingué en 2006 pour «Le vent se lève») avec «La part des anges»; et enfin l'Iranien Abbas Kiarostami (consacré en 1997 pour «Le goût de la cerise») avec «Like Someone in Love».

Le cinéma américain sera bien représenté cette année. Wes Anderson, avec «Moonrise Kingdom» (qui fera l'ouverture du festival le 16 mai), «Paperboy» de Lee Daniels et «Mud» de Jeff Nichols seront notamment engagés dans la compétition, en espérant remporter une seconde Palme d'or consécutive pour les États-Unis après le film de Terrence Malick.

Parmi les autres films qui brigueront la Palme d'or, on retiendra notamment «Killing them Softly» d'Andrew Dominik, «Reality» de Matteo Garrone (récompensé en 2008 par le Grand Prix du festival pour «Gomorra», un film coup de poing sur la mafia) ou encore «Sur la route» de Walter Salles, d'après le roman culte de Jack Kerouac.

Lors de la conférence de presse de présentation de la sélection, Thierry Frémaux, délégué général du Festival, avait annoncé que 1779 longs métrages (contre 1715 l'an dernier) avaient été soumis à la sélection, et que 26 pays étaient au final représentés dans la sélection officielle.

L'actrice française Bérénice Bejo, qui a obtenu en février dernier le César de la meilleure actrice pour son rôle dans «The Artist» («L'artiste»), sera la maîtresse des cérémonies d'ouverture et de clôture du festival, dont le jury sera présidé par le cinéaste et acteur italien Nanni Moretti, lui-même récompensé par une Palme d'or en 2001 pour «La chambre du fils».

Les autres jurés seront l'actrice et réalisatrice palestinienne Hiam Abbas, la réalisatrice britannique Andrea Arnold, l'actrice française Emmanuelle Devos, l'actrice allemande Diane Kruger, le couturier français Jean-Paul Gaultier, l'acteur britannique Ewan Mc Gregor, le réalisateur américain Alexander Payne et le réalisateur haïtien Raoul Peck.

«Thérèse Desqueyroux», le dernier film du cinéaste français Claude Miller décédé au mois d'avril, sera présenté en clôture du festival dans lequel Marilyn Monroe tiendra une place de choix, puisqu'une photo de l'actrice américaine figure sur l'affiche de la 65e édition.

Le film d'animation «Madagascar 3» sera projeté hors compétition, tout comme «Io e te» de Bernardo Bertolucci et «Hemingway & Gellhorn» de Philip Kaufman. Ce scénariste et cinéaste américain donnera la traditionnelle Leçon de cinéma organisée dans le cadre du festival.

Suivre Le HuffPost Québec

Publié par Patrick White  |