NEWS

Euro-2012 - France: inquiétude pour Rémy, indisponible "3 à 4 semaines"

14/05/2012 11:07 EDT | Actualisé 14/07/2012 05:12 EDT
L'équipe de France devra peut-être se priver pour l'Euro-2012 des services de l'attaquant international de Marseille, Loïc Rémy, touché à la cuisse dimanche en Championnat de France et qui sera indisponible, selon son club, pendant "trois à quatre semaines".

"Les examens ont confirmé la lésion du quadriceps gauche (le fémoral droit) de Loïc Remy. Son indisponibilité devrait être de trois à quatre semaines", a révélé l'OM sur son site internet, à la veille de l'annonce par le sélectionneur Laurent Blanc des joueurs de 1re division française retenus dans une pré-liste pour l'Euro-2012.

Le staff médical de l'OM s'est mis "en rapport avec celui de l'équipe de France", a ajouté le club sans donner plus de précisions.

Rémy s'est blessé dimanche soir, peu après la reprise, lors de la victoire de Marseille contre Auxerre (3-0), en match de la 37e journée.

Cette blessure est un coup dur pour l'attaquant, meilleur buteur de l'OM (12 buts), qui faisait partie des favoris pour être retenu en attaque aux côtés de Karim Benzema et Olivier Giroud.

En théorie, si le délai de guérison est respecté, et si Rémy était retenu en équipe de France, il pourrait être rétabli pour le premier match des Bleus lors de l'Euro (8 juin-1er juillet), le 11 juin contre l'Angleterre à Donetsk. Mais c'est toujours un gros risque de prendre un joueur blessé. Raymond Domenech avait fait ce pari, qui avait tourné au fiasco, avec Patrick Vieira à l'Euro-2008.

S'il choisissait de ne pas retenir le Marseillais, Laurent Blanc aurait le choix entre plusieurs attaquants déjà apparus en équipe de France: le Parisien Kevin Gameiro, en premier lieu, puis le Lyonnais Bafétimbi Gomis, ou, plus improbables, Louis Saha ou Djibril Cissé qui évoluent tous deux en Angleterre, respectivement à Tottenham et aux Queens Park Rangers.

Mais Blanc pourrait aussi choisir de compter sur la polyvalence de Mathieu Valbuena (Marseille), qui paraissait jusqu'ici en balance derrière un Jérémy Menez (Paris SG) au ticket pratiquement déjà en poche.

Rémy (17 sélections, 4 buts) avait déjà connu des soucis musculaires cette saison à la cuisse et avait notamment déclaré forfait pour le match aller des 8e de finale de la Ligue des champions contre l'Inter Milan (1-0) en février.

ebe/anb/pgr/jr

PLUS:afp