NEWS

Bombardier se prépare à une éventuelle reprise avec deux nouveaux avions

14/05/2012 11:00 EDT | Actualisé 14/07/2012 05:12 EDT
MONTRÉAL - Bombardier Aéronautique (TSX:BBD.B) se prépare à une éventuelle reprise du secteur des avions d'affaires légers en lançant, l'an prochain, deux nouveaux appareils Learjet qui constitueront les premières mises à jour des modèles existants en plus d'une décennie.

Les modèles Learjet 70 et 75 reposeront sur de nouvelles technologies en matière d'avionique et posséderont des moteurs plus puissants permettant des économies d'énergies.

«Ça va nous placer dans une position avantageuse une fois que le marché (reprendra) parce que nous serons prêts avec de nouveaux avions», a déclaré lundi la porte-parole de l'entreprise, Danielle Boudreau, depuis Genève.

Le constructeur montréalais compte également lancer le Learjet 85, constitué de matériaux composites, en 2013.

Les Learjet 70 et 75 ont été dévoilés lundi au Salon annuel de l'aviation d'affaires européenne (EBACE), à Genève.

Le marché des petits avions d'affaires a été le plus durement touché par la crise financière et la récession qui ont débuté il y a trois ans et demi.

La demande demeure faible, mais Mme Boudreau a indiqué que Bombardier avait moins souffert que les constructeurs rivaux durant la période de ralentissement économique.

Les nouveaux modèles utiliseront les technologies de fuselage développées pour les Learjet 40 et 45, mais posséderont des moteurs plus puissants et des ailettes de bout d'aile qui permettront de réaliser des économies de carburant de près de neuf pour cent. Le Learjet 40 a été lancé en 2002, une décennie après le Learjet 45.

La nouvelle génération d'appareils sera équipée d'un système de gestion cabine avec écrans tactiles individuels à contrôle audio-vidéo et présentera un design intérieur repensé.

«Ce sont presque de nouveaux avions», a affirmé Mme Boudreau.

Les essais en vol ont été complétés en août dernier et l'entrée en service des appareils est prévue pour la première moitié de 2013.

Bombardier, troisième plus important constructeur d'avions au monde et premier fabricant mondial d'appareils d'affaires, a indiqué avoir déjà des commandes fermes, des lettres d'intention et d'autres engagements pour plus de 50 avions.

Le prix de vente du Learjet 70 est établi à 11,5 millions $ US et celui du Learjet 75, à 13 millions $ US.

Le Learjet 70 pourra transporter jusqu'à six passagers et deux membres d'équipage, tandis que le Learjet 75 pourra avoir à son bord huit passagers et deux membres d'équipage.

Les appareils auront une portée de 3700 kilomètres et pourront atteindre une vitesse de Mach 0,75, soit 75 pour cent de la vitesse du son.

À la Bourse de Toronto, lundi, les actions de Bombardier ont clôturé à 3,80 $, un niveau inchangé par rapport à leur précédent cours de clôture.

PLUS:pc