NEWS

Accord entre détenus palestiniens et Israël pour lever la grève de la faim

14/05/2012 11:59 EDT | Actualisé 14/07/2012 05:12 EDT
Les représentants des prisonniers palestiniens d'Israël et l'administration pénitentiaire ont signé lundi un accord pour lever la grève de la faim de plus d'un millier de détenus palestiniens, a-t-on appris de sources concordantes.

"Tous les mouvements palestiniens ont signé un accord dans la prison d'Ashkelon pour arrêter la grève de la faim", a déclaré à l'AFP le président du Club des prisonniers palestiniens, Qaddoura Farès.

"Les principales divergences portaient sur la détention administrative, l'isolement carcéral et les visites de Gaza", a-t-il rappelé, précisant qu'un "haut responsable militaire égyptien avait participé" aux négociations.

La porte-parole de l'administration pénitentiaire israélienne, Sivan Weizman, a confirmé dans un communiqué la conclusion d'un "accord pour mettre un terme à la grève de la faim parmi les prisonniers de sécurité en grève depuis 28 jours".

"Cet accord a été conclu à la suite d'ententes formulées ces derniers jours", a-t-elle ajouté.

Des sources officielles palestiniennes avaient fait état auparavant de discussions entre représentants des prisonniers et administration pénitentiaire dans la prison d'Ashkelon (sud d'Israël, NDLR).

Entre un tiers et environ la moitié des quelque 4.700 détenus palestiniens d'Israël (dont près de 310 en détention administrative) sont en grève de la faim, dont sept depuis plus d'un mois et demi, selon l'administration pénitentiaire, des sources palestiniennes et des organisations humanitaires.

Ils réclament l'abolition de l'isolement carcéral et de la détention administrative, qui permet l'incarcération sans inculpation ni jugement pour des périodes de six mois renouvelables indéfiniment, ainsi que des visites pour les prisonniers originaires de Gaza.

he-sy-jjm/sst/agr/hj

PLUS:afp