NEWS

Une semaine de plus s'inscrire sur les listes électorales en Libye

13/05/2012 10:51 EDT | Actualisé 13/07/2012 05:12 EDT
La commission électorale libyenne a annoncé dimanche que la période d'inscription sur les listes électorales était prolongée d'une semaine, jusqu'au 21 mai, pour encourager la participation au premier scrutin national depuis la chute de Mouammar Kadhafi.

Plus de 1,5 million de Libyens se sont inscrits pour les législatives prévues en juin, a déclaré à la presse Nuri Abbar, président de la commission. La Libye compte six millions d'habitants, dont 3,4 millions d'électeurs potentiels.

Les 200 membres de l'Assemblée qui sera élue devront nommer un comité d'experts chargés de rédiger un projet de Constitution qui sera ensuite soumis à référendum. Un total de 120 sièges est réservé aux candidats indépendants, et les mouvements politiques vont s'affronter pour les 80 restants.

Mais la procédure a suscité des critiques à travers le pays, en particulier à Benghazi, la grande ville de l'Est, où les partisans du fédéralisme ont appelé à boycotter le scrutin.

"Cet appel au boycott n'a eu aucun impact sur l'inscription des électeurs et sur le processus électoral", a assuré M. Abbar.

A Tripoli, des militants ont réclamé dans un communiqué une série d'amendements à ce processus, en particulier sur le ratio entre les sièges prévus pour les partis et ceux réservés aux candidats indépendants, et sur le découpage électoral de la capitale.

Dans ce communiqué signé par notamment par l'Union libyenne des ONG, qui revendique des centaines d'organisations membres, les militants réclament aussi que le référendum promis sur la Constitution porte sur chaque article et non pas sur le texte dans son ensemble.

Des dizaines de partis ont vu le jour ces derniers mois dans la perspective du scrutin, qui devrait comme dans les autres pays du Printemps arabe bénéficier principalement aux islamistes.

dsg/fc/jt

PLUS:afp