NOUVELLES

Pas d'aide à la Grèce si elle ne respecte pas ses engagements, avertit la Bundesbank

12/05/2012 06:15 EDT | Actualisé 12/07/2012 05:12 EDT

BERLIN - La Grèce ne recevra plus d'aide financière si elle ne respecte pas les engagements qu'elle a pris dans le cadre du plan européen de sauvetage conclu fin 2011, avertit samedi le président de la Bundesbank Jens Weidmann.

"Si Athènes ne respecte pas sa parole, ce sera une décision démocratique, mais il n'y aura alors plus aucune base à de nouvelles aides financières", prévient-il dans un entretien au quotidien "Süddeutsche Zeitung".

Interrogé par ailleurs sur la tentation chez certains de voir la Grèce quitter la zone euro, M. Weidmann, membre du conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne (BCE), n'y souscrit pas et lance un avertissement aux autorités grecques: "Pour la Grèce, les conséquences seraient beaucoup plus graves que pour le reste de la zone euro".

Selon le patron de la Buba, "il est simpliste de penser que la Grèce pourrait régler ses problèmes en quittant la zone euro". Et de juger qu'une telle décision provoquerait "une grande incertitude". AP

mw/v0191

PLUS:pc