NEWS

Espagne - 38e journée: Guardiola dit adieu à la Liga sur un nul du Barça

12/05/2012 06:15 EDT | Actualisé 12/07/2012 05:12 EDT
Le FC Barcelone, réduit à dix à partir de la 53e minute après l'exclusion de Dani Alves, a dû se contenter d'un nul (2-2) sur le terrain du Betis Séville en guise d'adieu de son entraîneur Guardiola à la Liga, samedi à l'occasion de la 38e et dernière journée.

Tout avait bien commencé pour le FC Barcelone avec l'ouverture du score signée Busquets (8), mais l'exclusion d'Alveset un doublé de Ruben Castro (71, 74) redonnaient l'avantage au Betis.

Il a fallu attendre le temps additionnel pour que les Barcelonais égalisent in extremis grâce à Keita (90+2).

Guardiola, sacré champion en 2009, 2010 et 2011, referme ainsi sa trajectoire en Championnat d'Espagne à la tête des Blaugrana par une deuxième place derrière le Real et un nul.

Dans un match qui devait servir de répétition générale à la finale de Coupe du Roi, le 25 mai face à l'Athletic Bilbao - dernier titre que peut remporter Guardiola avec les Catalans - les Blaugrana se seront bien peu employés.

Messi, en dehors d'un coup franc sur le poteau en toute fin de match, s'est notamment montré assez transparent face aux Andalous. La Pulga n'a donc pas saisi l'occasion pour augmenter un peu plus son avance sur Ronaldo au classement des buteurs. Il faut dire qu'avec 5 buts de plus que le Madrilène (50 contre 40), qui jouera dimanche face à Majorque, le Barcelonais possède une marge assez confortable.

Le Betis, totalement absent en première période et mené au score à la pause, a émergé de sa torpeur à la faveur de l'exclusion du Brésilien Dani Alves après un deuxième carton jaune pour un vilain geste sur Ruben Castro (53).

Ce même Castro a ainsi frappé coup sur coup sur deux actions similaires: lancé par une belle passe de Nacho, il a d'abord effacé Valdes d'une belle balle piquée (71). Puis il a remporté son deuxième face-à-face avec le gardien catalan d'un plat du pied droit (74). Mais dans les ultimes instants du match, Keita a surgi pour arracher l'égalisation de la tête.

Bien qu'il ait encaissé deux buts face aux Andalous, Valdes est toutefois sûr de remporter le trophée Zamora, qui récompense le portier ayant encaissé le moins de buts (28) en une saison de Liga.

De son côté, la Real Sociedad l'a emporté (1-0) à domicile face à Valence.

Le Français Griezmann, auteur du seul but de la rencontre sur une belle passe en retrait du milieu Xabi Prieto (63), a permis à son capitaine Aranburu de prendre sa retraite sur une victoire.

L'entraîneur de Valence, Unai Emery, sur le départ après quatre saisons sur la côte méditerranéenne, a lui en revanche pris congé de Valence sur une défaite.

Il laisse toutefois les Noir et Blanc, coachés la saison prochaine par l'Argentin Mauricio Pellegrino, à une belle 3e place synonyme d'une qualification directe pour la Ligue des Champions.

cle/jr

PLUS:afp