Encore des paralumes à retirer au pont-tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine

Le Huffington Post Québec  |  Par Publication: 11/05/2012 14:34 Mis à jour: 11/05/2012 14:34

Tunnel Lafontaine

La patience des automobilistes qui empruntent le tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine sera de nouveau mise à l’épreuve au cours des prochains mois. En effet, le ministère des Transports du Québec (MTQ) vient de lancer un nouvel appel d’offres pour l’enlèvement des paralumes. Des travaux qui devraient s’effectuer cet automne, indique la porte-parole du ministère.

«L’appel d’offres est pour l’enlèvement des paralumes à Longueuil, en direction de Montréal», précise Isabelle Monette, porte-parole du MTQ.

Le montant du contrat est estimé entre 500 000 $ et 1 000 000 $. Des travaux prévus pour l’automne 2012, selon les projections du MTQ. «Les travaux seront annoncés au moment venu», prévient la porte-parole.

Loading Slideshow...
  • Les paralumes sont des structures de béton qui servent à filtrer la lumière du soleil afin que les automobilistes s'habituent graduellement à l'obscurité dans les tunnels routiers.

  • Le 31 juillet 2011, une partie des paralumes s'est effondrée dans le tunnel Ville-Marie quand une poutre a cédé

  • Des paralumes se trouvent aussi aux entrées du tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine.

  • Le 22 décembre 2011, le ministère des Transports a ordonné la fermeture d'urgence du tunnel Lafontaine pour retirer une partie des paralumes.

  • La fermeture, survenue avant les vacances des Fêtes, a provoqué une congestion monstre à Montréal. Transports Québec a modifié ses modes de communication quand il a dû fermer à nouveau le tunnel en janvier pour retirer d'autres paralumes.

En plus d’enlever les paralumes, le MTQ procèdera à des travaux afin de modifier l’éclairage dans le pont-tunnel, encore en direction de Montréal. Cette fois, par contre, le tout devrait débuter en août pour être complété seulement en mars 2013.

On se rappellera que d’importants travaux pour enlever des paralumes avaient été décrétés en catastrophe, le 22 décembre 2011 dans le pont-tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine, causant plusieurs maux de tête chez les automobilistes de la grande région de Montréal.

Les acteurs politiques avaient également uni leurs voix pour dénoncer le manque de communication du MTQ dans l’annonce et l’exécution de la première vague des travaux dans le pont-tunnel.

Le retrait des paralumes survenait près de six mois après l'effondrement d'une partie des paralumes surplombant l'autoroute Ville-Marie.

Suivre Le HuffPost Québec