NOUVELLES

Législatives en Algérie: le FLN en tête, suivi des islamistes (parti)

11/05/2012 06:18 EDT | Actualisé 11/07/2012 05:12 EDT

Le Front de libération nationale (FLN, au pouvoir) arrive en tête des élections législatives de jeudi en Algérie, suivi de la coalition islamiste de l'"Algérie verte", a déclaré vendredi à l'AFP un responsable du Mouvement de la société pour la paix (MSP), Abderhamane Saïdi.

"Les estimations que j'avais à 5H00 du matin (04h00 GMT) donnaient le FLN en premier et l'Alliance verte en second", a dit le responsable du MSP membre de cette alliance qui comprend également les formations islamistes d'Ennahda (renaissance) et d'el Islah (réforme).

A Alger, principale circonscription électorale du pays avec 37 sièges de députés sur 462, le MSP en a remporté 13, a ajouté M. Saïdi.

Le président d'Ennahda, Fateh Rebiai, a indiqué à l'AFP qu'il n'était pas en mesure de "confirmer ou d'infirmer" ces estimations.

Les résultats définitifs du scrutin doivent être annoncés à partir de 14H30 GMT par le ministre de l'Intérieur Daho Ould Kablia.

A Tizi Ouzou, principale ville de la région contestataire de Kabylie, le plus vieux parti d'opposition du Front des Forces Socialistes (FFS), revenu dans l'arène électorale pour le scrutin législatif, a décroché 7 des 15 sièges de cette circonscription, selon des résultats définitifs.

Les autres sièges sont revenus au FLN (4), au Rassemblement national démocratique (RND) du Premier ministre Ahmed Ouyahia (3) et au Parti des travailleurs (PT, extrême gauche) (1).

Le FFS a même fait un tabac dans la Petite Kabylie, dans le département de Bejaïa avec huit sièges sur 12, trois autres allant au FLN.

Dans les villes de l'est du pays Le FLN arrive en tête selon des résultats définitifs.

A Annaba (600 km à l'est du pays), Le FLN a remporté quatre sièges, le RND, le Parti des travailleurs (PT), le Front de la justice et du développement (FJD) de l'islamiste radical Abdellah Djaballah et le le Front national démocratique (FND) ont chacun un siège.

A Guelma, le FLN, a gagné 3 sièges, le RND deux et le Mouvement national de l'espérance (MNE) un siège.

A Souk Ahras, le FLN rafle trois sièges, les trois restants étant partagés l'Alliance de l'Algérie verte, le FJD et le parti El Karama.

Et à El Tarf, ville frontalière de la Tunisie, le FLN en a deux, le RND, le FJD et le PT remportent chacun un siège.

L'Assemblée nationale sortante, qui comprenait 389 membres, était dominée par le FLN (136 députés), le RND (62) et le MSP (51). La nouvelle est passée à 462 en raison d'un accroissement du nombre d'électeurs.

bur-amb/bmk

PLUS:afp