NOUVELLES

Le Canada surmonte deux retards de deux buts et défait la Finlande 5-3

11/05/2012 03:50 EDT | Actualisé 11/07/2012 05:12 EDT

HELSINKI - Le Canada a été à la hauteur du défi qui se dressait devant lui au Championnat du monde de hockey, vendredi.

Le but d'Evander Kane à 6:04 de la troisième période s'est avéré celui de la victoire, et Équipe-Canada a surmonté deux retards de deux buts avant de vaincre la Finlande 5-3.

Le rapide attaquant a dégainé sur réception de la courte passe arrière de Corey Perry. Le gardien Kari Lehtonen a été battu par le tir bas.

Alex Burrows, John Tavares, Jeff Skinner et Jordan Eberle ont été les autres marqueurs du Canada (4-0-1).

«C'est curieux avec cette équipe, a dit l'entraîneur-chef Brent Sutter. Il s'agit de la plus jeune équipe canadienne jamais assemblée, mais ce sont des gars qui comptent déjà deux ou trois ans d'expérience dans la LNH. Ils ont aussi de l'expérience dans cette compétition et ça paraît.»

Les Canadiens se retrouvent au sommet du groupe H et en bonne position en vue de la ronde des médailles.

Antti Pihlstrom, Mikko Koivu et Jussi Jokinen ont assuré la réplique de la Finlande (4-1-0).

L'atmosphère était électrique dans l'amphithéâtre, les 13 059 billets pour l'affrontement ayant trouvé preneur depuis plusieurs semaines.

Les Finlandais se sont nourris de l'enthousiasme de leurs partisans pour se forger une avance de 2-0.

Après le but de Koivu à 10:31 du premier vingt, l'entraîneur Brent Sutter a utilisé le temps d'arrêt à sa disposition.

«Nous avions seulement besoin de nous calmer, a dit Skinner. Nous croyions tous que nous disposions d'assez de temps. Nous devions seulement arrêter de forcer le jeu. Nous devions simplifier notre jeu, revenir davantage au style de jeu que nous voulions préconiser.»

Les Canadiens y sont allés d'un effort nettement plus vigoureux en deuxième période, marquant trois fois — égalant le total de buts que les Finlandais avaient accordés au cours de leurs 13 premières périodes du tournoi.

Burrows, de retour au jeu après avoir été victime d'une commotion cérébrale au cours du premier match du Canada, a fait 2-1 à 5:34 après avoir surgi de derrière le filet.

Jokinen a redonné une avance de deux buts aux hôtes, en supériorité.

Mais Tavares et Skinner, à 18:18, ont créé l'égalité avant la fin de l'engagement.

Eberle a concrétisé la victoire en envoyant la rondelle dans le filet abandonné, à 24 secondes de la fin.

«Peut-être avons-nous perdu un peu confiance et nous ne pouvions plus attaquer, a dinqiué l'entraîneur-chef finlandais, Jukka Jalonen. Nous n'avions plus le courage de transporter la rondelle et nous n'étions plus assez patients. (...) C'est difficile de les battre si vous ne faites que vous défendre.»

Le Canada termine la phase de groupe en se mesurant au Kazakhstan, samedi, et au Bélarus, mardi.

PLUS:pc