Huffpost Canada Quebec qc

Les profits de Desjardins progressent de 18 pour cent au premier trimestre

Publication: Mis à jour:
DESJARDINSCAISSES
PC

MONTRÉAL - Grâce à un gain important sur ses placements de papier commercial et à la bonne tenue de ses activités d'assurance de dommages, le Mouvement Desjardins a enregistré une hausse de 17,9 pour cent de ses excédents (profits nets) au premier trimestre.

Au cours de la période qui a pris fin le 31 mars, les excédents ont totalisé 421 millions $, contre 357 millions $ pendant le trimestre correspondant de 2011.

Les excédents des activités bancaires ont pourtant reculé de 18,2 pour cent pour se chiffrer à 189 millions $. Cette baisse a entraîné une diminution de 21,5 pour cent de la réserve pour ristournes, qui s'est établie à 51 millions $.

Du côté de la gestion de patrimoine et de l'assurance de personnes, les excédents ont fléchi de 3,2 pour cent pour se chiffrer à 61 millions $.

La hausse de la rentabilité est donc en bonne partie attribuable à la variation positive de 80 millions $ de la juste valeur du portefeuille de billets à terme adossés à des actifs (BTAA). Ces titres de placement sont la nouvelle incarnation du papier commercial adossé à des actifs (PCAA), qui avait fait perdre 1 milliard $ à Desjardins en 2008-09.

Le secteur de l'assurance de dommages, dont les profits ont bondi de 70,3 pour cent pour atteindre 70 millions $, ont aussi apporté une bonne contribution aux résultats du groupe coopératif. L'acquisition du Western Financial Group, l'an dernier, et l'amélioration du taux de sinistralité ont joué un rôle clé.

Les revenus consolidés du Mouvement Desjardins ont crû de 4,2 pour cent au premier trimestre pour s'élever à 2,85 milliards $.

Le revenu net d'intérêts, qui provient des activités bancaires, a accusé une baisse de 0,9 pour cent pour se chiffrer à 958 millions $, en raison notamment des faibles taux d'intérêts et de la forte concurrence dans le secteur des prêts hypothécaires.

Rappelons qu'en janvier, la Banque de Montréal (TSX:BMO) a offert un taux hypothécaire promotionnel de 2,99 pour cent qui a forcé ses concurrents à abaisser les leurs.

Par contre, les primes d'assurance ont augmenté de six pour cent pour atteindre 1,23 milliard $. Les secteurs de l'assurance collective et de l'assurance de dommages ont tous deux contribué à la croissance des revenus.

Le rendement des capitaux propres, un indicateur clé de la performance des institutions financières, s'est établi à 12,1 pour cent, contre 12 pour cent l'an dernier.

Le ratio du capital de première catégorie a toutefois reculé, passant de 17,3 à 16 pour cent.

Autre élément négatif: la dotation à la provision pour pertes sur créances a bondi de 86,4 pour cent pour atteindre 82 millions $. L'encours des prêts douteux a quant à lui augmenté de 5,4 pour cent à 548 millions $, en raison principalement de la dégradation des portefeuilles d'hypothèques résidentielles, de prêts à la consommation et de cartes de crédit.

Desjardins a toutefois soutenu qu'à 0,43 pour cent, son ratio de prêts douteux demeurait «l’un des meilleurs du secteur bancaire du Canada».

Sur le web

10 raisons de choisir Desjardins - À propos de Desjardins

De bons résultats financiers... et plus encore! - Entre nous - Desjardins

Des profits en baisse pour Desjardins

Desjardins Sécurité Financière augmente ses profits de 13,5%

Les profits de Desjardins Sécurité financière grimpent de 13,5 ...

Desjardins: «profits» en hausse, ristournes en baisse | Hélène Baril ...

Des profits de 1 milliard $ chez Desjardins | Pierre Couture ...