Nouvelle structure de commandement de l'armée canadienne

Publication: Mis à jour:
Le ministre canadien de la Défense Peter MacKay. (Getty Images)
Le ministre canadien de la Défense Peter MacKay. (Getty Images)

OTTAWA, 11 mai 2012 (AFP) - Le ministre canadien de la Défense Peter MacKay a annoncé vendredi l'instauration prochaine d'une nouvelle structure de commandement et de contrôle des forces armées canadiennes, qui doit permettre d'économiser 25% des coûts indirects liés à ces activités.

Une seule instance, le Commandement des opérations interarmées du Canada (COIC), regroupera les activités assurées jusqu'à présent par le Commandement Canada, le Commandement de la Force expéditionnaire du Canada et du Commandement du soutien opérationnel du Canada, a-t-il indiqué dans un communiqué.

Dirigé par un lieutenant-général et mis sur pied progressivement au cours des prochains mois, il sera responsable de toutes les opérations des Forces canadiennes au Canada, en Amérique du Nord et ailleurs dans le monde.

"Organisation plus petite et plus efficace", selon le chef d'état-major Walter Natynczyk, ce système continuera d'offrir aux militaires, au Canada et à l'étranger, "la même qualité de soutien opérationnel".

Des changements structurels similaires ont également été annoncés concernant la Marine royale canadienne, dont notamment la création de la direction de la force sous-marine du Canada, le regroupement des cinq établissements d'instruction navale en une seule autorité et un changement analogue touchant les centres côtiers de coordination du personnel.

Des soldats canadiens sont actuellement déployés en Afghanistan, pour une mission de formation de militaires afghans, et des navires canadiens participent à une opération de sécurité de l'Otan en Méditerranée. Des casques bleus canadiens font partie aussi de plusieurs opérations de maintien de la paix de l'ONU.