NOUVELLES

Wall Street finit sans direction, plus optimiste mais toujours prudente

10/05/2012 04:36 EDT | Actualisé 10/07/2012 05:12 EDT

La Bourse de New York a fini sans direction jeudi, encouragée par l'espoir d'avancées en Grèce et par un bon chiffre sur l'emploi aux Etats-Unis, en dépit de résultats d'enteprises mitigés: le Dow Jones a gagné 0,16% tandis que le Nasdaq a cédé 0,04%.

Selon les chiffres provisoires à la clôture, le Dow Jones Industrial Average a avancé de 19,98 points à 12.855,04 points, tandis que le Nasdaq, à dominante technologique, a reculé de 1,07 point à 2.933,64 points.

L'indice élargi Standard & Poor's 500 a gagné 0,25% (+3,41 points) à 1.357,99 points.

Après un long recul, la Bourse américaine s'est reprise dans le sillage des Bourses européennes "qui font preuve d'une réelle résistance face aux craintes persistantes pour la crise de la dette en Europe", ont relevé les experts de Charles Schwab.

"Il suffit qu'il y ait des espoirs d'avancées en Grèce ou des espoirs de recapitalisation des banques en Espagne pour rassurer à très court terme le marché", a commenté Gregori Volokhine.

La Grèce a fait un premier pas vers la formation possible d'un gouvernement de coalition "pro-européen", sous la houlette d'Evangélos Vénizélos, le chef du parti socialiste (Pasok), avec l'aval de principe donné par un petit parti de la Gauche démocratique.

Du côté espagnol, "il y a eu la recapitalisation d'une banque", ce qui est susceptible d'"amener l'Espagne à accorder un soutien à ses autres banques, ce qui est très positif pour le secteur financier", a ajouté M. Volokhine, en référence à la nationalisation partielle de la quatrième banque cotée du pays, Bankia.

Participant également à la bonne humeur de la place new-yorkaise à l'ouverture de la séance, les nouvelles inscriptions au chômage ont baissé aux Etats-Unis pour la deuxième semaine d'affilée, du 29 avril au 5 mai.

"Même s'il reste encore à voir si cette baisse des demandes va se poursuivre jusqu'à la mi-mai (...), nous accueillons ces chiffres comme un signe d'espoir", ont commenté les économistes de RDQ Economics.

Le marché obligataire a terminé en baisse. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans a progressé à 1,884% contre 1,835% mercredi soir, et celui à 30 ans à 3,051% contre 3,039%.

ppa/gde

PLUS:afp