Rwanda/génocide: nouveau report au 24 mai du procès de Léon Mugesera

AFPQC  |  Par Publication: 10/05/2012 12:07 Mis à jour: 10/05/2012 13:08

Le procès de l'ex-homme politique rwandais Léon Mugesera, renvoyé en janvier par le Canada dans son pays pour y être jugé pour "incitation au génocide", a de nouveau été reporté et fixé au 24 mai, a-t-on appris de source judiciaire.

Lors d'une audience mercredi, il a expliqué qu'il prenait des médicaments et n'était pas en assez bonne santé pour être jugé et avait en conséquence demandé un report.

Le président du tribunal Saudah Murererehe a écarté les raisons médicales invoquées par l'accusé mais malgré tout reporté le procès de deux semaines pour permettre à l'accusé de revoir son dossier. Mugesera avait demandé un report d'un mois pour l'étudier.

M. Mugesera, 59 ans, linguiste originaire du nord du Rwanda, est jugé pour un discours violemment anti-tutsi prononcé en 1992 pendant un rassemblement du parti du président hutu Juvénal Habyarimana, dont il était membre.

Kigali considère ce discours comme l'un des éléments déclencheurs du génocide de 1994 contre les tutsi.

M. Mugesera a comparu la première fois à Kigali le 2 février, peu après son expulsion vers le Rwanda qui le réclamait depuis 1995. Au Canada, où il résidait depuis 1993, M. Mugesera avait multiplié les recours judiciaires pour éviter cette expulsion.

La Cour rwandaise lui avait alors accordé deux mois pour préparer sa défense. Lors de l'audience suivante en avril, il avait réclamé d'être jugé en français, entraînant un nouveau report.

Le tribunal avait finalement décidé que le procès se tiendrait en kinyarwanda, langue dans laquelle il avait prononcé le discours incriminé.

M. Mugesera est accusé d'avoir, dans ce discours, qualifié les tutsi de "cafards" et d'avoir encouragé les hutu à les tuer. Le génocide de 1994 a fait jusqu'à 800.000 morts, essentiellement au sein de la minorité tutsie.

str/hv/pjm/cpy/jlh

Suivre Le HuffPost Québec

Publié par Patrick White  |