Nadal renversé par Verdasco

Publication: Mis à jour:
RAFAEL NADAL DEFAITE
Rafael Nadal au Masters de Madrid. (AP) | AP

Par une température cuisante de près de 40 degrés Celsius au coeur d'un stade suffocant, Rafael Nadal et Fernando Verdasco se sont livré une bataille de tous les instants sur la terre bleue du Masters de Madrid.

Nadal, 2e tête de série, a manqué de ressources face à son compatriote. Il s'est incliné en trois manches de 6-3, 3-6 et 7-5. La rencontre de huitièmes de finale a duré 3 heures 10 minutes.

Verdasco (no 15) a remporté la première manche, même s'il a commis trois doubles fautes. Il a fait la différence en profitant des deux seules occasions de bris qui se sont présentées à lui.

Pendant que des ambulanciers se portaient au secours de spectateurs victimes de coups de chaleur dans les gradins, la lutte faisait rage sur le central.

La deuxième manche a été une histoire d'erreurs ponctuée de trois bris de service en l'espace de cinq jeux. Nadal a d'abord débordé son adversaire pour prendre l'avance 3-1. En retard 2-4, Verdasco a rendu la politesse pour réduire l'écart, avant de laisser Nadal filer avec le huitième jeu pour faire 5-3.

On jouait depuis deux heures quand le numéro deux mondial a forcé la tenue d'une manche décisive. À ce point de la rencontre, Nadal affichait un maigre taux de réussite de 57 % avec ses premières balles de service.

Verdasco, lui, pestait contre la surface où il peinait à trouver ses marques et l'adhérence voulue pour ses déplacements. Mais les deux hommes ont ensuite joué à qui perd gagne. Pas moins de sept bris de service ont été enregistrés dans la dernière manche.

Le pointage est passé de 4-1 Nadal à 6-5 pour son adversaire. Avec un dernier bris, Verdasco a avalé Nadal comme l'ombre de fin d'après-midi qui s'avançait sur le terrain. Nadal se demande probablement encore comment il a laissé filer le match.

Au prochain tour, Verdasco aura en face de lui le Tchèque Tomas Berdych (no 6), vainqueur de Gaël Monfils (no 12) en deux manches expéditives de 6-1 et 6-1.

C'est une journée à oublier pour les représentants français. Jo-Wilfried Tsonga (no 4) s'est lui aussi incliné en huitièmes de finale devant l'Ukrainien Alexandr Dolgopolov fils (no 16).

Dolgopolov a tout de même eu besoin de trois manches pour l'emporter 7-5, 3-6 et 7-6 (7/2) et ainsi accéder aux quarts de finale.

Sharapova sans jouer

La numéro deux mondiale et deuxième tête de série, la Russe Maria Sharapova, n'a pas eu à transpirer pour atteindre les quarts de finale, propulsée en avant par le forfait de la Tchèque Lucie Safarova.

Malade, cette dernière a renoncé à disputer le duel, ouvrant une voie royale à Sharapova. Elle pourrait ainsi resserrer davantage l'écart qui la sépare du 1er rang au classement de la WTA.

Pour son prochain match, Sharapova affrontera l'Américaine Serena Williams, classée 9e pour le tournoi. Jeudi, Williams a eu raison de l'ancienne numéro un mondiale, la Danoise Caroline Wozniacki (no 6), en trois manches de 1-6, 6-3 et 6-2.

Soulignons aussi la victoire de la Polonaise Agnieszka Radwanska (no 4), gagnante en deux manches de 7-6 (7/1) et 6-4 sur l'Italienne Roberta Vinci.

Autre résultat du jour

Femmes (1/8 de finale) :

  • Lucie Hradecka (CZE) bat Ekaterina Makarova (RUS) 6-2, 7-6 (7/5)