Des milliers de militants pro-vie ont rendez-vous à Ottawa

RCQC  |  Par Publication: 10/05/2012 07:57 Mis à jour: 10/05/2012 08:22

Près de 15 000 personnes sont attendues cet après-midi sur la colline parlementaire, à Ottawa, à l'occasion de la quinzième Marche nationale pour la vie, une manifestation contre le droit à l'avortement.

Cet événement, organisé par la Coalition nationale pour la vie depuis 15 ans, vise à maintenir la pression sur le gouvernement fédéral pour qu'il s'engage à rouvrir le débat sur l'avortement.

Avec un gouvernement conservateur majoritaire au pouvoir, l'organisme estime maintenant avoir un interlocuteur plus attentif à Ottawa. « Pour le mouvement pro-vie, c'est le scénario idéal », estime Alissa Golob, coordonatrice jeunesse de la Coalition nationale pour la vie.

Mme Golob déplore cependant le discours du premier ministre Stephen Harper, qui ne souhaite pas rouvrir le débat sur l'avortement. « Que cela vous plaise ou non, le débat sur l'avortement est maintenant ouvert », lance-t-elle à l'endroit du premier ministre canadien.

Pour l'opposition officielle à Ottawa, Stephen Harper est lui-même responsable de l'ouverture de ce débat, puisqu'il a permis à un de ses députés de déposer une motion à ce sujet, il y a deux semaines.

Niki Ashton, porte-parole du NPD en matière de condition féminine, se dit profondément inquiète de la situation. « Les groupes pro-vie trouvent qu'ils ont une alliance, un supporter qui les écoute. Et c'est là où on voit une hypocrisie, où monsieur Harper dit ne pas vouloir rouvrir le débat, et c'est exactement ce qu'a fait son parti dans les deux dernières semaines », a-t-elle déploré.

Cette manifestation contre l'avortement constitue le plus grand rassemblement du genre au Canada. Elle se tient chaque année à l'occasion de l'anniversaire de l'adoption du projet de loi omnibus de 1969, qui a décriminalisé l'avortement à des fins thérapeutiques.

Avec un reportage de Julien Lafille

Suivre Le HuffPost Québec

Publié par Patrick White  |