Les conservateurs veulent imposer 10 ans de prison pour les manifestants masqués

PC  |  Par Publication: 10/05/2012 14:07 Mis à jour: 10/05/2012 15:13

OTTAWA - Des députés conservateurs souhaitent imposer une peine maximale de 10 ans de prison pour les manifestants qui portent un masque durant une émeute.

Un projet de loi d'initiative parlementaire rendrait illégal le seul fait de porter un masque ou un déguisement pour un manifestant qui prend part à une émeute ou à un rassemblement illégal.

Le gouvernement Harper s'est prononcé cette semaine en faveur du projet de loi.

La majorité conservatrice au sein d'un comité de la Chambre des communes chargé d'étudier le projet de loi a fait un pas de plus, en proposant un amendement qui doublerait la peine maximale prévue — elle passerait de cinq à 10 ans.

Les députés ont entériné l'amendement malgré les objections de l'opposition néo-démocrate, qui affirme que le projet de loi est trompeur, puisque le port du masque lors de la perpétration d'un acte criminel constitue déjà une infraction au Code criminel.

Blake Richards, le député conservateur à l'origine du projet de loi, explique qu'il s'agit essentiellement d'une mesure préventive, qui permettra aux policiers de procéder à des arrestations avant même que les manifestations ne dégénèrent.

L'amendement doublant la peine maximale est le dernier d'une série de mesures du gouvernement conservateur qui cherche à durcir son approche face au crime, alors que ses appuis semblent décliner dans l'opinion publique.


LES PHOTOS DES AFFRONTEMENTS
Loading Slideshow...
  • Bienvenue à Victoriaville!

    Photo Jacques Boissinot, La Presse Canadienne

  • La manif à Victoriaville

    Photo Jacques Boissinot, La Presse Canadienne

  • La manif à Victoriaville

    Photo Jacques Boissinot, La Presse Canadienne

  • La manif à Victoriaville

    Photo Jacques Boissinot, La Presse Canadienne

  • Jean Charest livre son discours

    Photo Jacques Boissinot, La Presse Canadienne

  • La manif à Victoriaville

    (Photo: Yves Charlebois)

  • La manif à Victoriaville

    Photo Jacques Boissinot, La Presse Canadienne

  • La manif à Victoriaville

    (Photo: Yves Charlebois)

  • La manif à Victoriaville

    (Photo: Yves Charlebois)

  • La manif à Victoriaville

    Photo Jacques Boissinot, La Presse Canadienne

  • La manif à Victoriaville

    Photo Jacques Boissinot, La Presse Canadienne

  • Jean Charest livre son discours

    Photo Jacques Boissinot, La Presse Canadienne

  • La manif à Victoriaville

    Photo Jacques Boissinot, La Presse Canadienne

  • La manif à Victoriaville

    Photo Jacques Boissinot, La Presse Canadienne

  • La manif à Victoriaville

    (Photo: Yves Charlebois)

  • La manif à Victoriaville

    (Photo: Yves Charlebois)

  • La manif à Victoriaville

    (Photo: Yves Charlebois)

  • Martine Asselin, porte-parole de la Sûreté du Québec

    Selon la SQ, 4 policiers et 7 manifestants ont été blessés au cours des affrontements (Photo: Yves Charlebois)

  • La manif à Victoriaville

    (Photo: Yves Charlebois)

  • La manif à Victoriaville

    (Photo: Yves Charlebois)

  • La manif à Victoriaville

    (Photo: Yves Charlebois)

  • La manif à Victoriaville

    (Photo: Yves Charlebois)

  • Alain Rayes, maire de Victoriaville

    (Photo: Yves Charlebois)

  • Victoriaville en état de siège

    (Photo: Yves Charlebois)

  • Victoriaville en état de siège

    (Photo: Yves Charlebois)

  • Victoriaville en état de siège

    Photo ROGERIO BARBOSA, AFP

  • Berçail du Conseil général du PLQ, avec son menu grill à partir de 11$

    Photo Jacques Boissinot, La Presse Canadienne

  • Le Wal-Mart de Victoriaville ferme

    (Photo: Yves Charlebois)

  • Le Wal-Mart de Victoriaville ferme

    (Photo: Yves Charlebois)

  • L'ancien de la SQ Guy Ouellet en discussion avec un policier

    (Photo: Yves Charlebois)

Suivre Le HuffPost Québec

Publié par Patrick White  |