NOUVELLES

Le profit de la Financière Sun Life grimpe à 686 millions $ au premier trimestre

10/05/2012 09:10 EDT | Actualisé 10/07/2012 05:12 EDT

TORONTO - La bonne tenue des marchés boursiers et la hausse des taux d'intérêt aux États-Unis ont aidé la Financière Sun Life (TSX:SLF) a afficher un bénéfice du premier trimestre en hausse de 57 pour cent par rapport à l'an dernier.

Ces profits ont mis fin à une séquence de deux trimestres consécutifs de pertes pour l'assureur torontois, le troisième plus grand de son secteur au pays.

Selon le président et chef de la direction Dean Connor, ces résultats témoignent tant de la qualité des activités que de l'apport favorable des marchés de valeurs mobilières et des taux d'intérêt.

La performance des actions et des taux d'intérêt affecte les assureurs parce qu'ils investissent généralement une grande portion de l'argent recueilli auprès des détenteurs de polices d'assurance dans les marchés d'actions et d'obligations.

«Nous avons connu un solide départ pour 2012 et nous sommes sûrs que nos actions sont les bonnes pour nous permettre d'atteindre nos objectifs financiers et mettre en oeuvre notre stratégie de croissance», a expliqué M. Connor lors d'une conférence téléphonique avec des analystes.

Sun Life a affiché un bénéfice de 686 millions $, ou 1,15 $ par action, pour son plus récent trimestre, par rapport à un bénéfice de 438 millions $, ou 73 cents par action, pour la même période l'an dernier.

En excluant les gains liés aux marchés d'actions, aux taux d'intérêts et aux évaluations d'actifs immobiliers, le bénéfice de la Sun Life se chiffre à 357 millions $ pour le trimestre.

Les revenus ont reculé à 3,1 milliards $, par rapport à 4,2 milliards $, tirés vers le bas par un changement financier lié à la «juste valeur» de certains actifs.

Malgré la vigueur du trimestre, des analystes ont noté que les marchés d'actions américains ont retraité depuis la fin du premier trimestre et que les taux d'intérêt américains ont pris la même trajectoire.

«Conséquemment, nous croyons que l'action de la Sun Life sera soumise à une certaine pression à la suite de la saison des résultats, particulièrement en ce qui a trait à sa tenue relative vis-à-vis des rendements gouvernementaux», a écrit l'analyste John Aiken, de Barclays, dans un rapport.

Les activités canadiennes de la Sun Life ont affiché un bénéfice de 227 millions $, en baisse par rapport à 236 millions $ un an plus tôt. Ses activités américaines ont pour leur part vu leurs profits grimper à 434 millions $, contre 180 millions $ dans les trois premiers mois de 2011.

L'actif géré de la société totalisait 494,2 milliards $ au 31 mars, comparativement à 465,5 milliards $ au 31 décembre et à 469,4 milliards $ au 31 mars de l'an dernier.

La Financière Sun Life compte environ 16 000 employés, dont 7000 au Canada, et offre des services d'assurance, de gestion de patrimoine et de fonds communs à travers le monde.

Son action a pris jeudi 42 cents à la Bourse de Toronto, pour clôturer à 22,55 $.

PLUS:pc