NOUVELLES

La chancelière allemande défend à nouveau la cure d'austérité pour l'Europe

10/05/2012 12:23 EDT | Actualisé 10/07/2012 05:12 EDT

BERLIN - La chancelière allemande Angela Merkel a réaffirmé jeudi que des réformes structurelles accompagnées de mesures d'austérité restaient la seule façon de sortir l'Europe de la crise financière.

«La croissance à travers des réformes structurelles est importante et nécessaire. La croissance par la dette nous ramènerait au début de la crise, et c'est pour ça que nous ne l'avons pas fait et ne le ferons pas», a lancé Angela Merkel lors de son discours au Parlement.

À une semaine de sa rencontre avec le nouveau président François Hollande, Mme Merkel a écarté les appels à abandonner ou réduire les mesures d'austérité lancés notamment par le parti socialiste français lors de la présidentielle et deux formations grecques arrivées en tête lors des législatives.

La réduction de la dette et la croissance sont «les deux piliers» de la stratégie nécessaire pour sortir le Bloc de la crise, a-t-elle martelé. Réduire la dette et renforcer la compétitivité n'est «pas contradictoire».

François Hollande et la chancelière allemande Angela Merkel sont en désaccord sur l'orientation de l'Europe et de la zone euro. Le socialiste français entend renégocier le traité de discipline budgétaire, ce que refuse la chrétienne-démocrate allemande.

PLUS:pc