États-Unis: JetBlue confond un bébé avec un terroriste interdit de vol

Publication: Mis à jour:
BABY HICCUPS HELP
Shutterstock

FORT LAUDERDALE, États-Unis - Des responsables ont annoncé qu'une fillette de 18 mois avait été retirée par erreur d'un vol de la compagnie JetBlue avant que l'avion ne décolle de Fort Lauderdale, en Floride, parce que des employés du transporteur aérien pensaient que son nom se trouvait sur la liste américaine d'interdiction de vol.

Les parents de l'enfant ont déclaré sur les ondes de la station affiliée à ABC WPBF qu'ils croient avoir été ciblés parce qu'ils sont d'origine moyen-orientale et que la mère porte le hijab.

Un employé de l'entreprise est monté à bord du vol à destination de Newark, au New Jersey, avant son décollage, mardi soir, indiquant à la famille que leur fille se trouvait sur une liste fédérale qui rassemble les noms de milliers de terroristes connus ou présumés.

JetBlue a blâmé jeudi une erreur informatique, soutenant que ses employés avaient correctement suivi le protocole en vigueur. L'Administration américaine de la sécurité des transports affirme toutefois que la fillette n'a jamais été identifiée par l'agence.

La famille a reçu l'autorisation de remonter à bord. Ils ont toutefois refusé, disant être trop embarrassés.

Sur le web

JetBlue confond un bébé avec un terroriste de la liste d'interdiction ...

Soupçonné de terrorisme, un bébé est retiré d'un vol | Insolite