NOUVELLES

Europa League: 52 arrestations en marge de la célébration du titre à Madrid

10/05/2012 07:05 EDT | Actualisé 10/07/2012 05:12 EDT

La police nationale espagnole a procédé à 52 arrestations pour de "graves troubles à l'ordre public" causés par certains supporteurs dans la nuit de mercredi à jeudi, en marge des fêtes de la victoire finale en Europa League de l'Atletico Madrid face à l'Athletic Bilbao.

"Les personnes arrêtées ont brûlé plusieurs véhicules et du mobilier urbain, monté des barricades, cassé des vitrines (...) et causé des dégâts matériels à la porte principale du Musée du Prado", a expliqué le ministère de l'Intérieur dans un communiqué jeudi.

La fête, qui avait commencé dans la bonne humeur aux alentours de la place de la fontaine de Neptune, lieu de célébration habituel des titres des "Colchoneros", a évolué vers un affrontement entre certains supporteurs du club rouge et blanc et les forces de l'ordre aux alentours de minuit et demi.

"A partir de cette heure ont commencé les échauffourées", explique le ministère. "Un groupe d'individus qui se trouvait sur le boulevard du Prado a commencé à lancer divers objets sur les policiers".

La police, jointe par l'AFP jeudi, a indiqué avoir répliqué par l'usage de balles en caoutchouc pour disperser ces supporteurs.

Le Samu indiquait dans la nuit de mercredi à jeudi sur son compte twitter avoir pris en charge 37 personnes aux abords de la fontaine de Neptune pour des "contusions, coupures et vertiges", qualifiant tous les cas de "bénins".

Le ministère de l'Intérieur a indiqué que douze agents de police avaient été blessés au cours de ces heurts, "sept d'entre eux ayant dû être transférés dans des centres hospitaliers pour divers examens".

Selon le ministère, des affrontements entre supporteurs et policiers ont également eu lieu aux abords du Vicente-Calderon, le stade de l'Atletico Madrid.

cle/ka/jgu

PLUS:afp