NOUVELLES

ATP - Madrid: Première défaite sur terre en 2012 pour Nadal, éliminé en 8e

10/05/2012 01:22 EDT | Actualisé 10/07/2012 05:12 EDT

L'Espagnol Rafael Nadal a été éliminé en 8e de finale du Masters 1000 de Madrid jeudi par son compatriote Fernando Verdasco (6-3, 3-6, 7-5), concédant au passage sa première défaite de la saison sur terre battue.

Le N.2 mondial, finaliste l'an passé à Madrid, avait remporté les 11 matches qu'il avait joués en 2012 sur terre, sans concéder le moindre set. Il avait déjà remporté deux tournois sur cette surface, à Monte-Carlo (pour la huitième fois consécutive) et Barcelone (pour la septième fois).

Il restait sur 22 victoires de suite sur cette surface, n'ayant plus été battu depuis sa défaite en finale à Rome face au Serbe Novak Djokovic, N.1 mondial, en 2011.

Les défaites du Majorquin sur terre sont exceptionnelles. Depuis 2005, son bilan dessus est de 215 victoires pour désormais 9 défaites. Il ne s'était plus incliné aussi tôt dans un tournoi sur terre depuis sa défaite en 8e de finale à Roland-Garros en 2009, face au Suédois Robin Soderling.

C'est aussi la première fois cette année que Nadal n'atteint pas au moins les quarts de finale d'un tournoi. Seul le Français Gaël Monfils, en demi-finale à Doha, et Djokovic en finale de l'Open d'Australie, l'avaient battu jusqu'ici. Il avait déclaré forfait avant sa demi-finale à Miami face au Britannique Andy Murray.

Nadal a probablement payé la décision du tournoi madrilène d'introduire une terre battue bleue, unanimement jugée plus glissante que l'ocre traditionnel. Ce revêtement a sans doute nivelé les valeurs, le Majorquin apparaissant très gêné dans ses déplacements.

Il avait pourtant humilié (6-0, 6-4) Verdasco, tête de série N.15, il y a quelques jours en demi-finale à Barcelone. Et il n'avait encore jamais perdu le moindre set sur terre face à son compatriote (13-0), lequel ne l'avait d'ailleurs jamais battu en 13 confrontations jusque-là.

Ayant du mal à trouver ses appuis, Nadal a commis un flot d'erreurs inhabituelles pour lui. Il a ainsi laissé filer pas moins de six balles de break, sur sept, dans le premier set. Dans le deuxième, il a mené 4-1, mais a laissé revenir son adversaire à 4-3 avant de faire la différence.

Mais c'est dans la troisième manche qu'il a vraiment perdu pied. Il a mené successivement 4-1, puis 5-2, mais a échoué par deux fois à concrétiser sur son service. Il a eu le cran de sauver une balle de match sur un ace, mais son dernier jeu de service a été gâché par des erreurs grossières.

L'élimination de Nadal ouvre la voie au Tchèque Tomas Berdych (N.6), très à son avantage face au Français Gaël Monfils (6-1, 6-1), et qui affrontera Verdasco au prochain tour.

cyb/jmt

PLUS:afp