NOUVELLES

MADD Canada souhaitent une loi pour permettre les alcootests aléatoires

09/05/2012 10:23 EDT | Actualisé 09/07/2012 05:12 EDT

OAKVILLE, Ont. - Déterminées à lutter contre l'alcool au volant, des mères du mouvement MADD Canada se sont présentées sur la Colline parlementaire à Ottawa, mercredi, pour promouvoir les alcootests aléatoires.

La plupart d'entre elles ont vu un de leurs proches mourir ou être blessé dans un accident impliquant une ou des personnes avec les facultés affaiblies.

Marie-Claude Morin, de MADD Canada, croit que les alcootests aléatoires pourraient permettre d'améliorer le bilan routier. Ces tests pourraient être effectués lors de n'importe quel barrage, sans attendre le consentement du conducteur intercepté.

MADD Canada demande l'adoption d'une loi qui autoriserait les policiers à exiger un échantillon d'haleine à toute personne interpellée. Cette façon de faire devrait augmenter le taux de dépistage, en plus d'aider à constituer des preuves en cas de poursuite. Les membres de MADD misent aussi sur l'effet dissuasif d'une telle législation.

L'idée avait déjà fait l'objet de recommandations en 2009 par le Comité permanent fédéral de la justice et des droits de la personne. Aucune suite n'avait toutefois été donnée pour l'application des alcootests obligatoires.

Selon MADD Canada, la conduite avec facultés affaiblies tue plus de 1000 personnes chaque année et fait des dizaines de milliers de blessés au pays.

-

PLUS:pc