NOUVELLES

Le mariage homosexuel aux Etats-Unis : une législation disparate

09/05/2012 01:14 EDT | Actualisé 09/07/2012 05:12 EDT

La Caroline du Nord est devenue mardi le 30e Etat à interdire le mariage homosexuel, une question de société qui, comme celle de l'avortement, divise profondément les Etats-Unis dans l'opinion et la législation.

La disparité des législations a été de facto permise par la loi de défense du mariage, signée par le président démocrate Bill Clinton en 1996, qui laisse aux 50 Etats américains la liberté de choisir tout en stipulant que l'Etat fédéral ne reconnaît le mariage que comme "une union légale entre un homme et une femme".

Le mariage homosexuel ne peut donc être reconnu qu'au niveau des Etats.

Depuis 2004, six Etats l'ont approuvé : le Connecticut, l'Iowa, le Massachusetts, le New Hampshire, New York, le Vermont, auxquels s'ajoute la capitale américaine, Washington.

Les Etats de Washington et du Maryland ont voté en sa faveur mais des référendums à venir en suspendent l'application.

La Californie a autorisé pendant cinq mois, en 2008, les mariages de même sexe mais une série de ripostes judiciaires, toujours en cours, ont renversé la décision.

Le mariage homosexuel a été approuvé dans le New Jersey mais son gouverneur républicain a opposé son veto. Un référendum, à l'initiative des groupes gays et lesbiens, se tiendra en novembre dans le Maine.

Par ailleurs, huit Etats reconnaissent les unions civiles quel que soit le sexe des personnes concernées.

Selon une étude de l'Institut de Recherche Pew publiée fin avril, l'opinion a graduellement changé depuis 2001 en faveur du mariage homosexuel, ses partisans étant depuis 2011 majoritaires face à ses opposants. En 2001, 60% des personnes s'y opposaient contre 43% aujourd'hui, alors que 35% y étaient favorables contre 47% en 2012.

Selon un sondage Gallup publié mardi, 50% des Américains estiment qu'il doit être légalisé aux Etats-Unis, contre 43% qui sont contre.

De l'autré côté, de nombreux Etats votent des lois de défense du mariage, pour interdire le mariage homosexuel ou faire reconnaître l'acte du mariage comme une union entre deux personnes de sexe opposé.

La Caroline du Nord est le 30e Etat du pays à avoir décidé d'inscrire l'interdiction du mariage entre deux personnes du même sexe dans sa Constitution, et huit autres ont fait de même au niveau législatif.

Pour rajouter au casse-tête, commence également à se poser la question du divorce dans un Etat qui ne reconnaît pas le mariage homosexuel, d'une personne de même sexe épousée dans un Etat qui le reconnaît. Là encore, les tribunaux sont à l'oeuvre, comme actuellement dans le Maryland.

ff/lor

PLUS:afp