NOUVELLES

GP d'Espagne - Le Grand Prix 2011 en bref

09/05/2012 06:31 EDT | Actualisé 09/07/2012 05:12 EDT

Grand Prix d'Espagne, 5e manche de l'édition 2011 du Championnat du monde de Formule 1, couru dimanche 22 mai sur le circuit de Catalogne, près de Barcelone:

Distance: 66 tours de 4,655 km, soit 307,104 km

Temps: beau, chaud

Meilleur temps absolu des qualifications: Mark Webber (AUS/Red Bull) 1:20.981 (moyenne: 206,937 km/h)

Pole position: Mark Webber (AUS/Red Bull) 1:20.981 (moyenne: 206,937 km/h)

Grille de départ:

1re ligne: Mark Webber (AUS/Red Bull)

Sebastian Vettel (GER/Red Bull)

2e ligne: Lewis Hamilton (GBR/McLaren)

Fernando Alonso (ESP/Ferrari)

Podium:

1. Sebastian Vettel (GER/Red Bull), les 307,104 km en 1h39:03.301

(moyenne: 186,020 km/h)

2. Lewis Hamilton (GBR/McLaren) à 0.630

3. Jenson Button (GBR/McLaren) à 35.697

Meilleur tour en course: Lewis Hamilton (GBR/McLaren) 1:24.357 (198,655 km/h) au 59e tour

Leaders successifs: Alonso, 1er au 10e tour, Hamilton au 11e, Alonso du 12e au 18e, Hamilton du 19e au 23e, Vettel du 24e au 33e, Hamilton au 34e et 35e, Vettel du 36e au 47, Hamilton au 48e et 49e, Vettel du 50e à la fin.

Championnat du monde

Pilotes: 1. Vettel (GER) 118 pts, 2. Hamilton (GBR) 77 pts, 3. Webber (AUS) 67 pts, 4. Button (GBR) 61 pts, 5. Alonso (ESP) 51 pts, 6. Rosberg (GER) 26, 7. Heidfeld (GER) 25 pts, 8. Massa (BRA) 24 pts, etc.

Constructeurs: 1. Red Bull 185 pts, 2. McLaren 138 pts, 3. Ferrari 75 pts, 4. Lotus-Renault 46 pts, 5. Mercedes 40 pts, 6. Sauber 11 pts, 7. Toro Rosso 6 pts, 8. Force India 4 pts

La course: Vettel a encore gagné à Barcelone, signant sa quatrième victoire en cinq courses cette année, ce qui lui permet de consolider sa première place au classement des pilotes avec 118 points devant Hamilton (77 pts), et Webber (67). Vettel qui, pour la première fois de la saison, ne partait pas de la pole, a vaincu la loi des séries en cours sur le circuit de Catalogne, qui voulait que le vainqueur devait systématiquement avoir signé le meilleur temps en qualifications, comme cela avait été le cas lors des dix dernières éditions. Dimanche, l'Allemand s'est contenté de dépasser son coéquipier Webber, l'auteur de la pole, à l'entame, puis de se défaire lors de son second arrêt aux stands d'Alonso, 5e malgré un départ fantastique qui l'a vu occuper la tête des débats pendant une vingtaine de boucles. Hamilton, parti 3e, a gagné une petite place en course, quand Button, qui s'est élancé de la 5e place, en a gagné deux. La McLaren est sans aucun doute la deuxième meilleure monoplace du plateau. Webber, jamais dans le rythme, termine finalement 4e au terme d'une course décevante. Petite satisfaction, l'Australien est le dernier des pilotes de la grille à qui Vettel n'a pas pris un tour, contrairement aux Ferrari et aux Mercedes. Schumacher, 6e, a pour la première fois de la saison terminé devant Rosberg (7e). Heidfeld, dernier sur la grille, a réussi une superbe remontée pour finir 8e. Les deux Sauber, en progrès, de Perez et Kobayashi prennent la 9e et la 10e place.

jf/dlo/jcp

PLUS:afp