NOUVELLES

Clinton presse Bahreïn d'améliorer la situation des droits de l'homme

09/05/2012 06:41 EDT | Actualisé 09/07/2012 05:12 EDT

La secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton a pressé Bahreïn mercredi d'améliorer la situation des droits de l'homme lors d'une rencontre à Washington avec Salman bin Hamad bin Isa Al Khalifa, prince héritier de cette monarchie du Golfe.

Mme Clinton et le prince héritier se sont entretenus de la façon dont Manama était en train d'appliquer les recommendantions de la Commission d'enquête indépendante sur la répression de la contestation à Bahreïn, a indiqué la porte-parole du département d'Etat, Victoria Nuland.

La chef de la diplomatie américaine "a pris note des mesures prises pour mettre en oeuvre les recommendations, mais elle a jugé qu'un travail important reste à accomplir en matière de droits de l'homme", a souligné Mme Nuland.

Hillary Clinton "a incité le gouvernement de Bahreïn à soutenir --tant en paroles qu'en actes-- un processus qui mènera à des réformes institutionnelles et politiques substantielles qui prennent en compte les aspirations de tous les Bahreïnis".

Un mouvement de contestation animé par les chiites, majoritaires dans la population, contre la dynastie sunnite au pouvoir a débuté l'an dernier.

La répression du mouvement de contestation, en mars 2011, avait fait 35 morts, dont 5 membres des forces de sécurité et 5 détenus torturés à mort, selon une commission d'enquête indépendante. Selon Amnesty international, 60 personnes ont été tuées depuis février 2011.

La semaine dernière, le roi de Bahreïn Hamad Ben Issa Al-Khalifa a ratifié une série d'amendements constitutionnels destinés à apaiser les tensions.

lc/gde/sj

PLUS:afp