Irak: un magazine accusé d'être contre l'islam entraîne de violentes manifestations

Publication: Mis à jour:
PROTEST
AP

Plusieurs milliers de personnes ont violemment manifesté mardi à Erbil, capitale du Kurdistan irakien dans le nord du pays, contre le rédacteur en chef d'un magazine ayant publié un article accusé d'être "contre l'islam", selon un journaliste de l'AFP.

Les manifestants se sont réunis devant le Parlement kurde pour protester contre un article publié dans le dernier numéro d'Al-Hamsa, un mensuel en kurde et en arabe, et qui rapporte une conversation entre son auteur et Dieu, ce que des leaders religieux régionaux ont jugé offensant à l'égard de l'islam.

Le rédacteur en chef du mensuel, Hayman Ari, a été arrêté lundi, tandis que le Premier ministre kurde Nechirvan Barzani a reçu des groupes islamiques.

Mardi, certains manifestants ont jeté des pierres et des bouteilles d'eau sur les forces de sécurité. D'autres ont tenté d'escalader les murs de bétons autour du bâtiment, ou attaqué à proximité des bâtiments et des magasins vendant de l'alcool.

Plusieurs manifestants ont été arrêtés et de nombreux policiers ont été blessés lors de la manifestation et des violences qui ont suivi, selon le gouverneur de la province, Nawzad Hadi, qui n'a pas donné plus de détails.

"Le gouvernement autorise certains à insulter l'islam et le Coran, et nous n'acceptons pas ça", a lancé un manifestant de 19 ans, Karwan Salim.

"Nous sommes des musulmans, nous n'acceptons pas de telles humiliations publiées par la presse. Nous n'acceptons pas de peine contre lui (Ari), il doit nous être livré pour qu'on puisse l'exécuter", a renchéri Ahmed Ali, 52 ans.

str-ak/psr/vl/fc

Sur le web

Irak : Appel aux manifestations en Irak : Al-Maliki accuse Al-Qaïda et ...

Nouvelles manifestations en Irak – Metro